Christian Lapébie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christian Lapébie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Christian Lapébie
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
La RochelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
1955S.B.U.C
1956VC Courbevoie Asnières
1957S.B.U.C
1958-1959A.C.B.B
1966-1967US Bouscataise
Équipes professionnelles
Équipes dirigées
1975-1976Jobo

Christian Lapébie (né le à Paris 17e et mort le à La Rochelle), est un ancien coureur cycliste français. Il était le fils de Roger Lapébie, le neveu de Guy Lapébie et le cousin de Serge Lapébie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière cycliste[modifier | modifier le code]

Comme son père Roger et son oncle Guy, Christian Lapébie souhaite se consacrer au cyclisme. Dans les rangs amateurs, il fréquente notamment le VC Courbevoie-Asnières et l'AC Boulogne-Billancourt. Il se distingue en 1955 en remportant le titre de champion de France universitaire[2]. Bon rouleur et rapide au sprint, il obtient sa licence professionnelle en 1960 et signe un contrat avec l'équipe Mercier dirigée par Antonin Magne, mais en août de la même année, en se rendant au Critérium de Castillon-la-Bataille, il est victime d'un accident de voiture. Sous le choc de l'accident, la clé de contact de sa voiture lui pénètre le genou et lui fait exploser la rotule ce qui le contraint à mettre fin prématurément à sa carrière professionnelle[3],[2].

Après carrière[modifier | modifier le code]

En 1975, Christian Lapébie devient directeur sportif de l'équipe Jobo, puis ouvre un restaurant, Le Poids du Roy, sur le quai Duperré à La Rochelle[2]. Il meurt subitement le dans cette même ville[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1955
    • MaillotFra.PNG Champion de France universitaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Christian Lapébie », sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/
  2. a b et c Jean-Paul Ollivier, Roger et Guy Lapébie, Glénat, coll. « La véridique histoire », , 232 p. (ISBN 2-7234-3214-9), p. 217-219.
  3. « Christian Lapébie est mort », sur sudgirondecyclisme.fr,
  4. « Décès de Christian Lapébie », sur veloquercy.over-blog.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]