Chavannes-sous-Orsonnens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chavannes-sous-Orsonnens
Chavannes-sous-Orsonnens
Chapelle Saint-Jean-Baptiste
Blason de Chavannes-sous-Orsonnens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Glâne
Commune Villorsonnens
NPA 1694
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 39″ nord, 6° 59′ 30″ est
Altitude 656 m
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Chavannes-sous-Orsonnens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chavannes-sous-Orsonnens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chavannes-sous-Orsonnens
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chavannes-sous-Orsonnens (Tsavanè Écouter en patois fribourgeois) est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Glâne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé sur le versant occidental du Gibloux, le village de Chavannes-sous-Orsonnens comprenait plusieurs hameaux dont Granges-la-Battiaz avec qui il a fusionné en 1866. Petite seigneurie des barons de Pont-en-Ogoz et divers fiefs, Chavannes-sous-Orsonnens fut possédé par les Challant, les coseigneurs de Pont-en-Ogoz, les Reyff et le monastère de la Fille-Dieu de Romont. Le village fit partie du bailliage de Pont-Farvagny jusqu'en 1798, puis du district de Romont de 1798 à 1803 et de l'arrondissement et du district de Farvagny de 1803 à 1848. Depuis 1848, Chavannes-sous-Orsonnens fait partie du district de la Glâne.

Les noms des familles originaires de Chavannes-sous-Orsonnens sont : Blanc, Chammartin, Chassot, Débieux, Defferrard, Dévaud, Dewarrat, Dubey, Gobet, Ittig, Jaquat, Jaquaz, Manini, Pontet, Prélaz et Rokita.

Le , l'ancienne commune de Chavannes-sous-Orsonnens fusionne avec ses voisines d'Orsonnens, Villargiroud et Villarsiviriaux pour former la commune de Villorsonnens.

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Dédiée à Saint-Jean-Baptiste, la chapelle de Chavannes-sous-Orsonnens existait déjà dans le premier tiers du XVIe siècle. Une grande partie de sa décoration remonte au siècle suivant. Le retable de gauche représente deux saints priés par les pèlerins, Saint-Jacques, botté, et Saint-Christophe, invoqué pour la traversée des rivières. Elle fut agrandie en 1769.

Vue intérieure de la chapelle

Personnalité[modifier | modifier le code]

Henri Chammartin (1918-2011), cavalier spécialiste du dressage, cinq médailles aux jeux olympiques dont une d'or en 1964, est né à Chavannes-sous-Orsonnens.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )