Villarsiviriaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villarsiviriaux
Blason de
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Glâne
Commune Villorsonnens
NPA 1694
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 58″ nord, 7° 00′ 40″ est
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Villarsiviriaux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Villarsiviriaux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Villarsiviriaux
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Villarsiviriaux (Velâcheveryâ Écouter en patois fribourgeois) est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Glâne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Villarsiviriaux est un village groupé, situé sur le versant nord-ouest du Gibloux. Des vestiges d'un établissement romain ont été retrouvés à La Buchille. Les seigneurs de Villarsiviriaux sont attestés au XIIIe siècle. Dès le Moyen Âge, les abbayes d'Hauterive et d'Humilimont, ainsi que plusieurs familles (Billens, Maggenberg, de Pont, d'Affry) se partageaient des droits et des biens à Villarsiviriaux. En 1508, la seigneurie appartenait à Jean de Blonay. La localité fit partie du bailliage de Pont-Farvagny de 1488 à 1798, puis des districts de Romont de 1798 à 1803, de Farvagny de 1803 à 1848 et de la Glâne dès 1848. Les premiers statuts communaux remontent à 1765. Villarsiviriaux releva de la paroisse d'Orsonnens jusqu'en 1869 quand elle fut érigé en paroisse. Villargiroud et Villarsiviriaux délimitèrent leurs pâturages en 1581, le bornage de la frontière avec Sorens eut lieu en 1626. Le village est resté rural (agriculture, arboriculture au début du XXe siècle), il s'est concentré sur l'élevage (12 établissements en 2000)[3].

Le , l'ancienne commune de Villarsiviriaux fusionne avec ses voisines de Chavannes-sous-Orsonnens, Orsonnens et Villargiroud pour former la commune de Villorsonnens.

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

La chapelle Saint-Théodule, mentionnée en 1483, fut agrandie vers 1790 pour devenir l'église paroissiale.

Toponymie[modifier | modifier le code]

1162 : Villar Severor

1233 : Villar Sewrioz

1238 : Vilarseverice

1278 : Villar Siverioux

1668 : Villar siviriaux[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Villarsiviriaux comptait 179 habitants en 1850, 240 en 1900, 205 en 1950, 189 en 2000.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. « Villarsiviriaux », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le ).
  4. http://www.villarsiviriaux.ch/