Charlotte Nordmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charlotte Nordmann
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité

Charlotte Nordmann, née en 1978, éditrice, essayiste et traductrice, a été professeur de philosophie en région parisienne. Elle a participé au lancement des Éditions Amsterdam. Elle est membre du collectif éditorial de La Revue des Livres.

Publications[modifier | modifier le code]

essais
  • Bourdieu / Rancière - La politique entre sociologie et philosophie, Paris, Éditions Amsterdam, 2006. Sur Pierre Bourdieu et Jacques Rancière.
  • La Fabrique de l'impuissance 2 - L'école entre émancipation et domination, Paris, Éditions Amsterdam, 2008.
contributions
  • (contribution), Le 17 octobre 1961 - Un crime d'État à Paris, sous la direction d'Olivier Lecour Grandmaison, Paris, La Dispute, 2001.
  • (dir.), Le Foulard islamique en questions, Paris, Éditions Amsterdam, 2004.
  • (contribution), "Liberté surveillée", in Aires de jeux d'artistes, Genève, Le Micro-Onde, 2010.
traductions
  • Carole Pateman, Le Contrat sexuel, Paris, La Découverte, 2010.
  • Paul Gilroy, L'Atlantique noir, Paris, Editions Amsterdam, 2010.
  • Judith Butler, Ces corps qui comptent - De la matérialité et des limites discursives du sexe, Paris, Éditions Amsterdam, 2009.
  • Judith Butler, Le Pouvoir des mots - Politique du performatif, Paris, Éditions Amsterdam, 2004.
  • avec Pauline Hugues et Jérôme Rosanvallon, Jonathan Israel, Les Lumières radicales. La philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750), Paris, Éditions Amsterdam, 2005.