Charles Walch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Walch
Naissance
Décès
(à 52 ans)
Paris
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Formation
Distinctions

Charles Walch, né le à Thann (Alsace) et mort le à Paris, est un artiste peintre, graveur et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Charles Walch naît d'un père correspondant comptable ; il est le deuxième d'une famille de quatre enfants. Il est marqué dès sa naissance par une malformation physique, le bras droit atrophié et la jambe droite plus courte que la gauche. Il est un enfant solitaire qui très tôt cherche dans le dessin un moyen de s’évader. C’est aussi la raison pour laquelle il sera obligé de travailler de la main gauche, développant une grande dextérité malgré son handicap.

Études[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses études à l’école communale, puis au collège de Thann, il passe son certificat d'études primaires, puis il préfère s'orienter vers un métier artisanal. Il suit alors des cours à la Société Industrielle de Mulhouse.

Entrée professionnelle dans l'art[modifier | modifier le code]

Après ses études, il devient dessinateur sur étoffes, privilégiant son attirance pour l’expression artistique. En 1916, il fait la connaissance du médecin-major Paul Bonnet, amateur de peinture qui va l’inciter à persévérer. Grâce à lui, Walch obtient une bourse qui lui permet de s’installer à Paris et de s’inscrire aux Arts décoratifs. En 1923, il expose au Salon des Indépendants d’Alsace et devient professeur de dessin. En 1929, il est professeur notamment de Bernard Boesch et lui fait découvrir l'art moderne.

À partir de 1929, il s’installe rue Borromée (15e arrondissement) à Paris dans un atelier et y restera toute sa vie. Malgré son isolement et ses difficultés financières, il va réussir à affirmer son style, ajoutant à la couleur de nombreuses fantaisies dans ses œuvres. Son travail n'est remarqué qu'en 1934 par le critique Georges Besson, qui deviendra alors son ami et le soutiendra.

En 1937, Charles Walch commence à recevoir des récompenses (médaille d’or de l’Exposition universelle de Paris) et à vivre de son art quand la Seconde Guerre mondiale vient bousculer sa vie. Avec la débâcle de 1940, il part dans la Creuse, très affecté par la défaite de la France. Malgré tout, son début de notoriété attire d’autres peintres vers lui, comme Georges Rouault, François Desnoyer, Jean Bazaine ou encore Marcel Gromaire. Charles Walch participe en 1941 à l'exposition des « Vingt jeunes peintres de tradition française » organisée par Bazaine, première exposition de peinture d'avant-garde sous l'Occupation. Dès lors, il trouve sa place au Salon d’Automne de 1942 et il réalise en 1944 un coq flamboyant qui servira d’affiche pour ce salon. Charles Walch est nommé chevalier de la Légion d'honneur. Il meurt subitement d'une hémorragie méningée le , alors qu'il peignait dans son atelier parisien[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

  • Couple dans le parc, huile sur panneau de bois, 1923
  • L'école militaire, huile sur toile, 1926
  • La dame au collier, huile sur papier japon, 1926-1927
  • Le cheval de bois, huile sur toile, 1931
  • Les visiteurs, huile sur toile, 1932
  • Avent, huile sur toile, 1935
  • Intérieur (Mère Consolatrice), huile sur toile, 1935
  • La table fleurie, huile sur panneau de bois, 1935
  • L'heure quiète, huile sur toile, 1935
  • Petit hiver, huile sur toile, 1934
  • Les saltimbanques, huile sur toile, 1936
  • Tendre aveu, huile sur toile, 1936
  • Le bouquet de Thérèse, huile sur toile, 1938
  • La fenêtre bleue, huile sur toile, 1939
  • La rivière, huile sur toile, 1940
  • Été à Vallière, huile sur toile, 1940-1941
  • Bouquet de campagne, huile sur toile, 1942
  • L'attente, huile sur toile, 1942
  • Le bouquet triomphal, huile sur toile, 1942
  • Le bouquet du jardinier, huile sur toile, 1944
  • Pêcherie, huile sur toile, 1945
  • Pêche en rivière, huile sur toile, 1945
  • Le retour, huile sur toile, 1945
  • Le hibou, huile sur toile, 1947
  • Vol et voile, huile sur toile, 1947
  • Janvier en montagne, huile sur toile, 1948
  • La chevrière de Faucigny, huile sur toile, 1948
  • Intimité, huile sur toile, 1948
  • Le coq, gouache, 1945
  • Paysans savoyards, gouache, 1946-1947
  • Coupe de fruits, gouache, 1947
  • Figures, gouache, 1947-1948 [3]

Sculptures[modifier | modifier le code]

  • Tendresse, ronde-bosse, pierre, 1933
  • Mère et enfant, ronde-bosse, pierre, 1933
  • Femme et enfant, ronde-bosse, pierre, 1934
  • Femme au chat, ronde-bosse, pierre, 1934
  • Nu assis, ronde-bosse, pierre, 1935
  • Les saltimbanques, bas-relief, pierre, 1937
  • Figures dans un jardin, bas-relief, pierre, 1937[4]

Gravures[modifier | modifier le code]

Œuvres sur papier[modifier | modifier le code]

  • La rue des bœufs à Thann, dessin au crayon, 1917
  • La collégiale côté sud, aquarelle, 1917 (œuvre représentant une partie de la Collégiale Saint-Thiébaut de Thann)
  • Pendant le bombardement, dessin à l'encre et aquarelle, 1918
  • Mère et enfant, dessin à la plume, 1922-1923
  • Femme se coiffant, fusain, 1930-1932
  • Mère et enfant, dessin à l'encre et aquarelle, 1932-1933
  • Vallières, fusain, 1940
  • Fleurs et paysage, dessin au crayon, 1941
  • Fleurs des champs, dessin au crayon, 1940
  • Les poires, dessin au crayon, 1940
  • Le village, dessin au crayon, 1941
  • Nu aux bras croisés, dessin au crayon, 1941
  • Le fagot, gouache, 1942
  • La rue en émoi, dessin au crayon, 1942
  • L'homme à la colombe, fusain, 1944
  • La cueillette, fusain, 1944
  • Figures, dessin au crayon, 1945
  • Femme et enfant au bouquet, fusain, 1946
  • Bouquet devant la fenêtre, dessin au crayon, 1946
  • L'oiseau gelé, gouache, 1947[5]

Hommages[modifier | modifier le code]

  • À Thann, un collège et une rue portent le nom de Charles Walch.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]