Charles Proteus Steinmetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steinmetz.
Charles Proteus Steinmetz
ETH-BIB-Steinmetz , Charles Proteus (1865-1923)-Portrait-Portr 03023.tif.jpg

Charles Proteus Steinmetz.

Biographie
Naissance
Décès
(à 58 ans)
SchenectadyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Domaine
Partis politiques
Membre de
Distinctions
Médaille Elliott Cresson (en)
National Inventors Hall of FameVoir et modifier les données sur Wikidata

Charles Proteus Steinmetz, né Carl August Rudolph Steinmetz le à Breslau et mort le à Schenectady, est un mathématicien et ingénieur en électricité américain d'origine allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il favorisa le développement du courant alternatif qui a rendu possible l'expansion de l'industrie électrique aux États-Unis, formulant des théories mathématiques pour les ingénieurs. Il a fait des découvertes révolutionnaires dans la compréhension de l'hystérésis qui ont permis aux ingénieurs de concevoir de meilleurs moteurs électriques pour l'industrie. En 1892, il énonce ainsi une formule empirique donnant la densité volumique de puissance dissipée par hystérésis.

Steinmetz était atteint de nanisme, de cyphose et d'une luxation congénitale de la hanche, tout comme son père et son grand-père avant lui.

Il est connu aussi pour son adhésion aux idées socialistes[1].

Il fait partie des personnalités dont John Dos Passos a écrit une courte biographie, au sein de sa trilogie U.S.A..

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Erick Berry, Charles Proteus Steinmetz: wizard of electricity, Macmillan, New York, 1966, 41 p.  (littérature jeunesse)
  • (en) John Winthrop Hammond, Charles Proteus Steinmetz: A Biography, Kessinger Publishing, 2006 (rééd. de 1924), 536 p.  (ISBN 9781428609693)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]