Charles Faider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un homme politique belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles Faider, né le à Trieste et décédé le à Bruxelles, à l'âge de 81 ans, est un jurisconsulte et homme d'État belge, membre puis président à deux reprises de l'Académie royale de Belgique.

Il avait épousé Augustine Joséphine Mersch, née le 14 février 1809 à Saint-Vith (province de Liège) décédée le 4 novembre 1858 à Bruxelles, à l'âge de 49 ans

Il fut de 1852 à 1855, ministre de la Justice lors du gouvernement Henri de Brouckère.

Il continua sa carrière dans la magistrature debout en devenant procureur général à la Cour de Cassation en 1871.

Il était membre de la Société des douze.

Est l'auteur de plusieurs ouvrages juridiques.

  • Coup d'œil historique sur les institutions provinciales et communales en Belgique, 1834
  • De la personnification civile des associations religieuses, 1840
  • Etude sur les constitutions nationales, 1842
  • Etudes sur la Constitution belge de 1831, 1871-1885
  • Histoire des institutions politiques de la Belgique, 1875

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Legrain, Dictionnaire des Belges, Bruxelles, 1981.
  • (de) Ernst Holthöfer, Juristen: ein biographisches Lexikon; von der Antike bis zum 20. Jahrhundert, Munich, Beck,‎ (ISBN 3406 45957 9), « Faider, Charles Jean Baptiste Florian », p. 205

Liens externes[modifier | modifier le code]