Charles Dombre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Dombre
Description de cette image, également commentée ci-après
Viaduc de Chamborigaud conçu par Charles Dombre.
Naissance
Nîmes
Décès
Nîmes
Nationalité française
Diplôme
Profession
Activité principale
Famille
David Dombre (père)
Léon Dombre (frère)

Charles Célestin Dombre (1814-1887) est un polytechnicien ingénieur des Ponts et Chaussées français, qui exerça dans le domaine des Chemins de fer.

Issu d'une importante famille protestante du Gard, fils de David Dombre, il participa au désenclavement du département du Gard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Célestin Dombre nait le à Nîmes. Il intègre l'école Polytechnique (Promotion X1834) puis l'École des Ponts et Chaussées[1].

Il devint l'ingénieur en chef de la Compagnie du chemin de fer de Lyon à la Méditerranée puis de la Compagnie du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée (PLM) et un proche collaborateur de M. Ruelle et de Paulin Talabot créateur de la compagnie.

Il fut le concepteur et le créateur de nombreuses lignes de chemins de fer (telle que celle des Cévennes, entre Alès et La Grand-Combe)[2] et d'ouvrages d'art, tel que le viaduc de Chamborigaud[3] en forme de fer à cheval, d’une longueur totale de 384 m (39 arches) et de 46 m de hauteur, permettant à la célèbre ligne des Cévennes de franchir la vallée du Luech ou celui de l'Altier à Villefort (d'une longueur de 257 m, composé de 11 arches de 16 m d'ouverture et d'une hauteur de 72 m), de nombreux ponts sur le Rhône ou la Loire.

Charles Dombre a élaboré plus de 1000 km de chemins de fer depuis les bords de la Loire et de l'Allier jusqu'au rivage de la Méditerranée[3].

Il était vice-président de l'Académie de Nîmes[réf. souhaitée],[Quand ?].

Il meurt à Nimes le [1].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]