Charles-Alexis Chauvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles-Alexis Chauvet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
ArgentanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Mouvement
Instrument
Maîtres

Charles-Alexis Chauvet (MarinesArgentan) est un organiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute à l’orgue de l’église St-Rémi de Marines âgé de onze ans seulement. Il entre au Conservatoire de Paris à treize ans pour étudier l’orgue avec François Benoist (1er Prix d’orgue en 1860) et la composition avec Ambroise Thomas dont il devint l'assistant en classe de composition. En 1860, il est nommé à l’orgue de chœur de l’église Saint-Thomas d’Aquin (Paris), puis au grand orgue l’année suivante. On le retrouve ensuite à la tribune de l'Église Saint-Bernard de la Chapelle dont il inaugure l'orgue en 1863, à Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, puis à Saint-Merry en 1866. Enfin, il est nommé titulaire du nouvel orgue Cavaillé-Coll de l'Église de la Sainte-Trinité en 1869, poste qu’il tient jusqu’à sa mort prématurée à 34 ans de phtisie.

Église de la Sainte-Trinité à Paris où Chauvet est titulaire des orgues de 1869 à 1871.

Reconnu pour ses interprétations de Bach et ses improvisations, il est aussi régulièrement invité à participer à l’inauguration d’orgues de Paris, avec Édouard Batiste, César Franck et Camille Saint-Saëns. Musicien doué et raffiné, il est considéré comme un des plus brillants compositeurs pour l’orgue avec son ami César Franck qui lui dédia sa Fantaisie en ut majeur pour orgue op. 16.

« Au point de vue du mécanisme, Chauvet était un virtuose accompli ; en outre, sa manière toute personnelle de comprendre le texte était celle d’une intelligence supérieure. » — Henri Maréchal.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Grand chœur en ut majeur.
  • 20 Morceaux pour orgue (1863), réédités en 1896 par Théodore Dubois sous le titre Vingt célèbres pièces pour orgue : 1. Grand chœur en ut majeur - 2. Moderato en si bémol majeur – 3. Andantino en mi majeur – 4. Andante en fa mineur – 5. Largo et Fughetta en ut majeur – 6. Andante con moto en si mineur – 7. Grand Chœur en mi bémol majeur – 8. Verset en mineur – 9. Andantino en sol majeur – 10. Grand chœur en sol mineur – 11. Andantino en mineur - 12. Grand chœur en mi bémol majeur – 13. Moderato en la majeur – 14. Verset en la majeur – 15. Office des morts en mineur – 16. Allegro moderato en si bémol majeur – 17. Andantino en si mineur – 18. Andante en ut mineur – 19. Verset en la mineur – 20. Procession du Saint Sacrement (marche religieuse) en la majeur.
  • Musée de l’Organiste (1863): Rentrée de procession, Offertoire en sol majeur, Offertoire en majeur, Élévation 1 en fa majeur, Élévation 2 en majeur, Offertoire en la mineur, Élévation ou Communion en la majeur ; Prélude en sol mineur ; Prélude en ut, Élévation ou Communion en fa majeur, Offertoire en ut majeur.
  • 90 Petits Versets pour orgue ou harmonium.
  • XV Études préparatoires aux œuvres de Bach pour piano (1867).
  • 9 Offertoires de caractères gradués pour l’Avent et le temps de Noël (1867) : [sans titre], Li a proun de gént, Or dites-nous Marie, Noël cette journée, À la venue de Noël, Chantons de voix hautaine, Une bergère jolie, Vous qui désirez sans fin, Grâce soit rendue au Dieu de la sus.
  • 20 Morceaux pour Orgue (cf. liste ci-dessus), éd. François Sabatier et Nanon Bertrand, Publimuses PBM 18.94, 1994.
  • XV Etudes préparatoires aux œuvres de Bach, éd. F. Sabatier, Publimuses PBM 19.94, 1994.
  • 9 Offertoires de caractères gradués pour l'Avent et le temps de Noël ; Pièces diverses : Musée de musique religieuse (Rentrée de procession, Offertoire en sol majeur, Offertoire en majeur, Élévation n° 1 en fa majeur, Élévation n° 2 en majeur, Offertoire en la mineur, Élévation ou Communion en la majeur, Prélude en sol mineur), La Petite maîtrise (Prélude en ut mineur), L'Athénée musical (Élévation ou Communion en fa majeur), Journal des organistes de Saint-Dié (Offertoire en ut majeur) ; 90 petits versets, éd. F. Sabatier et N. Bertrand, Publimuses 28.97, 1997.

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]