Chapelle Saint-Roch de Biot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chapelle Saint-Roch de Biot
Chapelle Saint-Roch - Biot.jpg
Présentation
Type
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Alpes-Maritimes
voir sur la carte des Alpes-Maritimes
Red pog.svg

La Chapelle Saint-Roch est une chapelle située à Biot dans le département français des Alpes-Maritimes.

Historique[modifier | modifier le code]

La chapelle remonte peut-être au XVe siècle.

On peut voir sur la façade, l’inscription « 1580 : 7.MAI O.P.N.B.R.A » dans un encadrement. O.P.N. pour « Ora Pro Nobis » (Priez pour nous) et B.R.A. pourrait représenter « Beata Regina Angelorum » (Bienheureuse Reine des Anges).

Saint Roch était un saint supposé protéger les habitants de la peste. La ville avait connu neuf épidémies de peste en deux siècles.

Elle est vendue comme bien national à la Révolution. Elle est rachetée par Lambert Geoffroy, maire de Biot. Il l'a revendu à Antoine Cavasse sous le Directoire. Elle a ensuite été cédée à la ville de Biot.

Cette chapelle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Présentation[modifier | modifier le code]

La chapelle est un petit édifice de plan carré faisant plus penser à un oratoire qu'à une chapelle. Elle était à l'origine ouverte sur trois côtés. Elle est voûtée d'ogives.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]