Chapelle Notre-Dame de Posat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapelle Notre-Dame.
Chapelle Notre-Dame
Image illustrative de l'article Chapelle Notre-Dame de Posat
Vue extérieure de l'église.
Présentation
Culte Catholique
Type Chapelle
Protection Bien culturel d'importance nationale
Géographie
Pays Suisse
Canton Fribourg
Ville Posat
Coordonnées 46° 44′ 07″ nord, 7° 03′ 11″ est

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Chapelle Notre-Dame

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Chapelle Notre-Dame

La chapelle Notre-Dame est une chapelle située dans le village de Posat, sur le territoire de la commune fribourgeoise de Gibloux, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première chapelle aurait été construite vers 1140 par les seigneurs de Pont pour l'abbaye d'Humilimont, appartenant à l'ordre des prémontrés[1], qui possédait alors des terres dans le village de Posat. Entre 1145 et 1159, la chapelle abrita les sœurs de St-Norbert ; en 1362, 58 nonnes y habitaient encore[1].

Lors de la réforme protestante, le couvent fut fermé en 1580, soit un an après l'abbaye de Marsens. L’auberge-restaurant De la Croix d’Or a été construite sur les fondations du couvent. La chapelle originale de Posat, datant de l’époque de la fondation du couvent, a été détruite puis rebâtie et consacrée en l’an 1675[1] par les jésuites[2] ; dédiée à la Vierge Marie, elle devient un lieu de pèlerinage au moins depuis le XVIIIe siècle[2] ; les fidèles venaient y prier une statue qualifiée de « miraculeuse mais toute vermoulue »[3]. Une source, située sous la chapelle, est alors supposée guérir les maux d'yeux[4].

En 1695, l'ancien sanctuaire fut remplacé par une chapelle style renaissance plus vaste et mieux ornée, don de Mme la colonelle Praroman. Le tableau du maître autel (Visitation) représente avec quatre tableaux au chœur et dix autres dans la nef, les mystères du saint Rosaire. D'autres tableaux ornent encore la chapelle (saint Joseph, sainte Anne, les Docteurs de l'Église). Le tabernacle, en bois sculpté et doré, est un don de la cour de Louis XV fait aux Pères Jésuites[5].

L'édifice, rénové en 2003-2004[6], est classé comme bien culturel suisse d'importance nationale[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (de) « Etape de Fribourg à Romont », sur Chemin de St-Jacques (consulté le 8 mai 2017)
  2. a et b Marianne Rolle, « Posat » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. Chapelles fribourgeoises, Saint-Paul (ISBN 9782883550698), p. 113
  4. [PDF] Paul Aebischer, « Sur deux "Bonnes Fontaines" et quelques autres sources encore en pays fribourgeois », Archives suisses des traditions populaires, vol. 27,‎ 1926-1927, p. 142 ([www.e-periodica.ch/cntmng?pid=sav-001:1926-1927:27::272 lire en ligne])
  5. « LES PRINCIPAUX SANCTUAIRES DE MARIE DANS LA SUISSE CATHOLIQUE », sur www.abbaye-saint-benoit.ch (consulté le 8 mai 2017)
  6. (de) « Chapelle de la Sainte-Vièrge de Posat, Fribourg », sur nussli-restauratoren.ch (consulté le 14 juin 2016)
  7. [PDF] L'inventaire édité par la Confédération suisse, canton de Fribourg

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]