Championnat d'Allemagne féminin de football 1991-1992

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
1. Frauen-Bundesliga
1991-1992
Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) DFB
Édition 19e
Lieu(x) Drapeau : Allemagne Allemagne
Participants 22
Matchs joués 225
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon

Palmarès
Tenant du titre TSV Siegen
Vainqueur TSV Siegen
Deuxième Grün-Weiß Brauweiler
Relégué(s) Schmalfelder SV (de)
SC Poppenbüttel (de)
USV Iéna
VfL Ulm/Neu-Ulm (de)
FC Erzgebirge Aue
TSV Ludwigsbourg (de)
Buts 641 (2,84 buts/match)
Meilleure(s) buteuse(s) Drapeau : Allemagne Heidi Mohr
(28 buts)

Navigation

La 1. Frauen-Bundesliga 1991-1992 est la 19e édition du championnat d'Allemagne féminin de football.

Le premier niveau du championnat féminin oppose vingt-deux clubs allemands répartis dans deux groupes de dix équipes, en une série de vingt rencontres jouées durant la saison de football. Les deux meilleures équipes de chaque groupe sont qualifiées pour les demi-finales de la compétition. La phase finale consiste en deux tours de confrontations directes aller-retour, à l’exception de la finale qui se joue sur un seul match.

Les trois dernières places de chaque groupe sont synonymes de relégation en Regionalliga.

Lors de l'exercice précédent, le TuS Ahrbach, le FC Erzgebirge Aue, le Tennis Borussia Berlin, le Grün-Weiß Brauweiler, le USV Iéna et le TSV Ludwigsbourg (de) ont gagné le droit d'évoluer dans cette compétition après avoir obtenu leurs promotions lors des phases finales de Regionalliga.

À l'issue de la saison, le TSV Siegen décroche le quatrième titre de champion d'Allemagne de son histoire. Dans le bas du classement, le Schmalfelder SV (de), le SC Poppenbüttel (de), le USV Iéna, le VfL Ulm/Neu-Ulm (de), le FC Erzgebirge Aue et le TSV Ludwigsbourg (de), sont relégués.

Participants[modifier | modifier le code]

Ces tableaux présentent les vingt-deux équipes qualifiées pour disputer le championnat 1991-1992. On y trouve le nom des clubs, la date de création du club, l'année de la dernière montée au sein de l'élite, leur classement de la saison précédente, le nom des stades ainsi que la capacité de ces derniers.

Le championnat comprend deux groupes de onze équipes.

Légende des couleurs
Groupe Nord
Nom du club Date de
création
Dernière
montée
Cls 1991 Stade Capacité Nb T.
TSV Siegen 1971 1990 1 (Gr. Nord) Leimbachstadion - 3
KBC Duisburg 1970 1990 2 (Gr. Nord) Stade inconnu - 1
SSG Bergisch Gladbach - 1990 3 (Gr. Nord) Stadion An der
Paffrather Straße
1 800 9
Schmalfelder SV (de) 1986 1990 4 (Gr. Nord) Sportplatz Schmalfeld - /
VfB Rheine 1986 1990 5 (Gr. Nord) Jahnstadion 4 009 /
VfR Eintracht Wolfsburg 1973 1990 6 (Gr. Nord) VfL-Stadion am Elsterweg 17 600 /
FS Hanovre (en) 1988 1990 7 (Gr. Nord) Stadion an der Hebbelstraße 3 000 /
SC Poppenbüttel (de) - 1990 8 (Gr. Nord) Stade inconnu - /
Tennis Borussia Berlin 1969 1991 Reg. Mommsenstadion 15 005 /
Grün-Weiß Brauweiler 1974 1991 Reg. Stade inconnu - /
USV Iéna - 1991 Reg. Ernst-Abbe-Sportfeld 12 630 /
Groupe Sud
Nom du club Date de
création
Dernière
montée
Cls 1991 Stade Capacité Nb T.
FSV Francfort 1970 1990 1 (Gr. Sud) St. am Bornheimer Hang 12 500 1
TuS Niederkirchen 1969 1990 2 (Gr. Sud) Sportgelände Nachtweide - /
VfR Sarrebruck 1990 1990 3 (Gr. Sud) Stadion Kieselhumes 6 000 /
Bayern Munich 1970 1990 4 (Gr. Sud) Sportpark Aschheim 3 000 1
SG Praunheim 1973 1990 5 (Gr. Sud) Stadion am Brentanobad 5 200 /
SC Klinge Seckach (en) 1981 1990 6 (Gr. Sud) Sportstätte beim
SV Muckental
- /
VfL Sindelfingen 1971 1990 7 (Gr. Sud) Floschenstadion 5 000 /
VfL Ulm/Neu-Ulm (de) - 1990 8 (Gr. Sud) Sportzentrum Böfingen - /
TuS Ahrbach 1989 1991 Reg. Sportanlage
Ruppach-Goldhausen
- /
FC Erzgebirge Aue 1974 1991 Reg. Stade inconnu - /
TSV Ludwigsbourg (de) 1978 1991 Reg. Stade inconnu - /

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est calculé avec l'ancien barème de points : une victoire vaut deux points, le match nul un et la défaite zéro.

Les critères utilisés pour départager en cas d'égalité au classement sont les suivants :

  1. différence entre les buts marqués et les buts concédés sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  2. plus grand nombre de buts marqués sur la totalité des matchs joués dans le championnat.
Classement du Groupe Nord
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 TSV Siegen T 38 20 18 2 0 49 6 +43
2 Grün-Weiß Brauweiler P C 30 20 13 4 3 51 13 +38
3 VfB Rheine 28 20 12 4 4 42 17 +25
4 SSG Bergisch Gladbach 23 20 9 5 6 27 22 +5
5 VfR Eintracht Wolfsburg 22 20 9 4 7 36 28 +8
6 KBC Duisburg 22 20 8 6 6 31 24 +7
7 Tennis Borussia Berlin P 16 20 7 2 11 27 30 -3
8 Fortuna Sachsenross Hanovre (en) 16 20 6 4 10 22 39 -17
9 Schmalfelder SV (de) 14 20 5 4 11 15 22 -7
10 SC Poppenbüttel (de) 6 20 2 2 16 13 55 -42
11 USV Iéna P 5 20 2 1 17 14 71 -57


Légende :
Qualifié pour les Demi-finales.
Relégué en Regionalliga.
T Tenant du titre.
P Promu de Regionalliga.
C Vainqueur de la DFB-Pokal Frauen 1991-1992.
Pts points ; G victoires ; N matchs nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts
Classement du Groupe Sud
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FSV Francfort 34 20 16 2 2 44 16 +28
2 TuS Niederkirchen 31 20 14 3 3 40 15 +25
3 VfR Sarrebruck 27 20 13 1 6 40 23 +17
4 VfL Sindelfingen 26 20 10 6 4 33 19 +14
5 SC Klinge Seckach (en) 24 20 9 6 5 32 26 +6
6 SG Praunheim 18 20 6 6 8 16 20 -4
7 TuS Ahrbach P 16 20 5 6 9 21 24 -3
8 VfL Ulm/Neu-Ulm (de)[1] 14 20 6 2 12 25 48 -23
9 FC Erzgebirge Aue[1] P 11 20 3 5 12 20 38 -18
10 TSV Ludwigsbourg (de)[1] P 10 20 4 2 14 17 41 -24
11 Bayern Munich 9 20 2 5 13 14 32 -18


Légende :
Qualifié pour les Demi-finales.
Relégué en Regionalliga.
Rétrogradé administrativement.
P Promu de Regionalliga.
Pts points ; G victoires ; N matchs nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts

Résultats[modifier | modifier le code]

Groupe Nord
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Ber Bor Dui Grü Han Ién Pop Rhe Schm Sie Wol
SSG Bergisch Gladbach 2-1 3-0 1-1 2-0 2-2 1-1 0-2 1-0 2-2 0-3
Tennis Borussia Berlin 1-2 1-3 0-2 2-3 3-0 3-2 0-1 0-0 0-2 2-0
KBC Duisburg 4-2 0-2 0-0 7-0 3-0 0-1 0-0 1-1 0-2 1-1
Grün-Weiß Brauweiler 2-1 1-1 3-0 7-0 5-0 7-0 2-1 5-0 1-1 2-0
Fortuna Sachsenross Hanovre (en) 1-0 1-5 1-2 0-3 5-1 3-0 0-0 1-0 0-3 0-1
USV Iéna 0-3 2-1 0-3 2-5 0-4 2-0 1-4 0-2 0-4 2-6
SC Poppenbüttel (de) 0-2 1-2 0-3 0-2 1-1 2-1 1-3 0-2 0-5 2-4
VfB Rheine 0-1 3-1 2-2 2-0 2-1 8-0 5-0 0-0 0-2 4-2
Schmalfelder SV (de) 0-1 2-0 1-2 0-1 0-0 2-0 3-0 0-4 0-1 1-2
TSV Siegen 1-0 2-0 4-0 2-1 2-0 6-0 1-0 4-0 1-0 2-1
VfR Eintracht Wolfsburg 1-1 1-2 0-0 2-1 1-1 3-1 5-2 0-1 2-1 1-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
Groupe Sud
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Ahr Aue ByM Fra Kli Lud Nie Pra Sar Sin Ulm
TuS Ahrbach 1-1 1-1 2-2 3-3 2-1 1-2 2-0 3-1 1-0 4-1
FC Erzgebirge Aue 1-0 2-2 0-2 1-2 2-0 1-2 0-2 1-4 2-2 3-1
Bayern Munich 0-0 3-1 1-2 1-3 0-1 0-1 1-0 0-2 1-2 1-2
FSV Francfort 3-0 4-1 2-0 1-0 1-0 1-4 2-0 4-2 1-2 6-0
SC Klinge Seckach (en) 1-0 1-0 3-3 1-1 4-0 1-1 1-1 1-2 1-1 3-1
TSV Ludwigsbourg (de) 1-0 3-2 2-0 0-1 2-3 1-1 0-1 0-4 1-1 2-3
TuS Niederkirchen 1-0 2-0 4-0 0-1 2-0 3-1 2-0 0-2 0-0 5-1
SG Praunheim 1-1 0-0 1-0 1-3 2-0 2-1 1-2 0-0 2-2 0-1
VfR Sarrebruck 2-0 4-1 1-0 0-1 1-2 4-1 2-1 1-0 0-1 3-2
VfL Sindelfingen 1-0 2-0 2-0 2-3 0-1 3-0 1-3 1-1 4-1 4-0
VfL Ulm/Neu-Ulm (de) 1-0 1-1 0-0 0-3 3-1 4-1 1-4 0-1 2-4 1-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Phase finale[modifier | modifier le code]

    Leimbachstadion, Siegen
 
1er Gr. Nord TSV Siegen 2 2
    2e Gr. Sud TuS Niederkirchen 0 1  
TSV Siegen 2
    Grün-Weiß Brauweiler 0
 
 
1er Gr. Sud FSV Francfort 0 1
    2e Gr. Nord Grün-Weiß Brauweiler 3 1


Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat d'Allemagne de football féminin  1991-1992
Champion TSV Siegen (4e titre)
Dauphin Grün-Weiß Brauweiler
Coupes et trophées
Vainqueur DFB-Pokal Frauen 1991-1992 Grün-Weiß Brauweiler
Promotions et relégations
Promus en 1. Frauen-Bundesliga TSV Battenberg (de)
TV Jahn Delmenhorst (de)
STV Lövenich (de)
FFC Wacker Munich (de)
Relégués en Regionalliga Schmalfelder SV (de)
SC Poppenbüttel (de)
USV Iéna
VfL Ulm/Neu-Ulm (de)
TSV Ludwigsbourg (de)
Bayern Munich

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Le VfL Ulm/Neu-Ulm (de) est rétrogradé administrativement, le FC Erzgebirge Aue n'étant pas autorisé à rester en première division, c'est le TSV Ludwigsbourg (de) qui récupère la place.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]