Château du Châtelard (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château du Châtelard.
Château du Châtelard (Vaud)
Image illustrative de l'article Château du Châtelard (Vaud)
Vue extérieure du château et du vignoble
Protection Bien culturel d'importance nationale
Coordonnées 46° 26′ 51″ Nord, 6° 53′ 58″ Est
Pays Suisse
Canton Vaud
Commune Montreux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château du Châtelard (Vaud)

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Château du Châtelard (Vaud)

Le château du Châtelard est un château situé dans la localité de Clarens, sur le territoire de la commune vaudoise de Montreux, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château du Châtelard en hiver, Clarens sur Montreux

Le premier « Châtelard », remontant vers l'an 1000, est l'œuvre des Burgondes. De cette bâtisse en bois, il ne reste pratiquement plus aucune trace.

En 1295, La vidamie de Montreux (dans la paroisse de Montreux) fut achetée par Girard d'Oron à l'évêque de Sion. En 1317, Girard II en céda la partie qui deviendra Les Planches au comte de Savoie alors que la seigneurie du Châtelard est conservée; depuis cette date et pendant les 600 années suivantes, le Châtelard sera séparé de Montreux[1]. Par mariage, elle revint en 1338 à François, baron de La Sarraz, bailli de Vaud et du Chablais. En 1352, le comte Amédée VI de Savoie lui demanda l'édification d'un château fort devant servir de refuge en cas d'invasion. La construction fut finalement entreprise par Jean de Gingins, époux de Marguerite de La Sarraz, de 1440[2] à 1442[3]. En 1457, il confirma les franchises de la paroisse de Montreux (1449).

Vendange au pied du Château de Châtelard près Clarens, Gustave Roux, 1869

Le château sera ensuite pillé et brûlé partiellement en 1476 lors des guerres de Bourgogne par l'armée de Gruyère soutenue par Gessenay et le Pays-d'Enhaut. Les Gingins sont dépouillés de leurs biens. Le domaine passera ensuite entre plusieurs mains, dont la ville de Vevey entre 1571 et 1573, pour finalement devenir la propriété du bernois Émmanuel Bondeli, qui sera bailli d'Aubonne. Il restera dans cette famille jusqu'à la révolution vaudoise de 1798[4].

Par la suite, les communes du Châtelard et des Planches fusionnent pour reformer la commune de Montreux en 1961. Le château est acheté par la famille Fornerod en 1983, puis vendu en 2015 à un fonds d'investissement genevois[5].

Description[modifier | modifier le code]

Le château est classé comme bien culturel d'importance nationale[6]. Il se présente comme un donjon cubique de maçonnerie couronné de briques, d'un aspect identique au château Saint-Maire de Lausanne[7]. Il se situe au centre d'un domaine, principalement viticole, de 29 000  m²[8] d'où est produit un Pinot noir baptisé Grand cru Château du Châtelard Lavaux AOC[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Histoire », sur chateauduchatelard.ch (consulté le 31 août 2012)
  2. Evelyne Lüthi-Graf, « Châtelard, Le (VD) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. « Château du Châtelard », sur annuairesregions.ch (consulté le 31 août 2012)
  4. « Château du Châtelard », sur swisscastles.ch (consulté le 31 août 2012)
  5. 24Heures, le 14 mai 2015
  6. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  7. Ric Berger et Jean-Gabriel Linder, La Côte vaudoise, Éditions Cabédita, coll. « Sites et villages vaudois », (ISBN 9782882950109), p. 95
  8. « Le château du Châtelard sera vendu aux enchères », 24 Heures,‎ (lire en ligne)
  9. « Au clos de la République », sur vignerons-lavaux.ch (consulté le 31 août 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :