Château du Cayla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cayla.

Château du Cayla
Image illustrative de l’article Château du Cayla
Début construction XIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Propriétaire initial Famille de Cassagnes
Propriétaire actuel Famille Mazenq
Protection non
Site web http://www.lecayla.fr/
Coordonnées 44° 12′ 18″ nord, 2° 16′ 15″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Rouergue
Région Midi-Pyrénées
Département Aveyron
Commune Cruéjouls

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Cayla

Le château du Cayla est situé dans la commune de Cruéjouls - près de Rodez - dans le département de l'Aveyron (France). Il est construit au sommet d'une colline au flancs escarpés, qui se situe au-dessus de la rivière Aveyron.

Moyrazès, qui possède toujours un très ancien pont de pierre sur l'Aveyron, servait d'étape sur la route allant de Villefranche-de-Rouergue à Rodez. Le château au centre du village était une résidence des évêques de Rodez détruite vers 1500.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du château fort a été lancée, à une date incertaine, par la famille de Cassagnes, seigneurs du Cayla-de-Moyrazès, qui en est originaire. Le site est mentionné, pour la première fois, dans un document de 1062, qui évoque les frères Hugues et Rigald de Cassagnes, fils de Raymond et de Richilde.

Antoine de Cassagnes de Beaufort, seigneur du Cayla, était gentilhomme de la chambre du roi Henri IV qui lui écrit une lettre datée du 20 octobre 1583.

La famille de Cassagnes quitta le château du Cayla et le Rouergue, au début du XVIIe siècle, pour s'installer dans le château de Pesteils (Haute-Auvergne).

Au siècle suivant, l'édifice fut vendu par les Cassagnes à Antoine Rous qui se qualifiait en 1754 de seigneur du Cayla. Lors de la Révolution française, le château devint la propriété de la famille de Rodat qui affermait le domaine au notaire du lieu.

Il est la propriété de la famille Mazenq depuis la fin du XIXe siècle.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur une éperon aménagé au bord d'un petit plateau cultivé, avec une enceinte polygonale dont il reste deux tours rondes, le reste d'une courtine et d'un châtelet.

Le château qui paraît avoir été reconstruit au XVIe siècle et XVIIe siècle, comporte plusieurs corps de bâtiments rustiques.

Le logis est un bâtiment haut de trois étages carrés sur rez-de-chaussée, avec une tour carrée semi-engagée de même hauteur en façade et une aile formant courtine jusqu'à une tour d'enceinte ronde. De l'autre côté, un grand bâtiment de communs s'articule en équerre sur la cour.

Armes, blasons, devises[modifier | modifier le code]

On peut encore voir sur la taque de certaines cheminées des armoiries qui sont celles de la famille de Cassagnes et de Beaufort:

  • “D’azur, au lion d’or (qui est Cassagnes), au bâton de gueules en bande brochant sur le tout (qui est Beaufort)”

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]