Château de Villeneuve-l'Étang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Villeneuve-l'Étang
Image illustrative de l’article Château de Villeneuve-l'Étang
Vue du château et du parc vers 1820
Début construction XVIIIe siècle
Destination actuelle Détruit
Pays Drapeau de la France France
Région historique Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Commune Marnes-la-Coquette

Le château de Villeneuve-l'Étang est un château aujourd'hui détruit qui était sur le territoire de la commune de Marnes-la-Coquette, dans le département des Hauts-de-Seine.

Histoire[modifier | modifier le code]

A la fin du XVIIe siècle, le domaine, avec un château reconstruit en 1698, appartient à Louis François Marie Le Tellier de Barbezieux, secrétaire d'état à la guerre de Louis XIV, mort en 1701, dont les enfants le vendent à un autre ministre de Louis XIV, Michel Chamillart. Ce dernier fait agrandir le domaine, dont la superficie atteint 450 arpents, et réaménager le château [1].

Le château, toujours entouré d'un vaste parc, appartient pendant le premier empire au maréchal Soult, qui le vend en 1821 à la duchesse d’Angoulême.

Cette dernière l'occupe jusqu'à la Révolution de 1830.

En 1852, Napoléon III, alors Président de la République, achète le domaine de Villeneuve-l’Étang puis entreprend des constructions annexes sur le domaine.

Devenu empereur, il y séjourne avec l'impératrice Eugénie en particulier pendant leur lune de miel, en 1853.

En 1878, le domaine devient un domaine public. Le château a été détruit dans les années 1880. Le reste du domaine est affecté au ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts : une partie est concédée à Louis Pasteur pour qu'il poursuive ses recherches. Ces bâtiments, construits sous Napoléon III, existent encore.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hauts de Seine - Château de l'Etang à Marnes la Coquette », sur vermotetassocies.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]