Château de Kéran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Kéran
Château de Kerran, château de Kerdréan
Présentation
Type
Construction
XVe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Inscrit MH (façade, toit et pavillon en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
(Voir situation sur carte : Morbihan)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : golfe du Morbihan
(Voir situation sur carte : golfe du Morbihan)
Point carte.svg

Le château de Kéran[1] (ou château de Kerran[2], château de Kerdréan[2]) est un château français situé à Arradon, dans le Morbihan, en région Bretagne.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château est situé au lieu-dit Kerran, à environ 400 m à vol d'oiseau[3] des côtes du golfe du Morbihan et, environ 1,8 km[3] au sud-ouest du centre-ville d'Arradon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les éléments les plus anciens du château (tour nord-est et grange) semblent remonter au XVe siècle[1], bien qu'un premier édifice ait pu être construit à cet emplacement dès le XIIIe siècle[2]. Le pigeonnier est édifié au siècle suivant[2] et la chapelle en 1730 pour Jean-Baptiste de Lannion[4] (reconstruite au XIXe siècle[2]). Au début du XVIIe siècle, Jérôme d'Arradon opère un important agrandissement de son bien, en rajoutant un corps de bâtiment avec lucarnes[1]. Les façades sont continuellement remaniées et de nouvelles ouvertures percées jusqu'au XIXe siècle[1]. Un pavillon, de style Premier Empire, est ajouté à l'est au début du XIXe siècle (probablement entre 1809 et 1816) pour Luc-Edmond de Stappleton[1].

Les terres de Kéran constituent le berceau de la famille d'Arradon, qui possèdent le château jusqu'en 1640[2]. Il passe ensuite à la famille de Lannion[2], puis est acquis en 1766 par Luc-Edmond de Stappleton[2]. Le château échoit, en 1842, à la famille Robien, puis, successivement, aux Jollivet-Castelot, Gouté de Gudanas et Laporte[2].

Une pierre sculptée représentant la tête d'un personnage et un écu à trois faces encastrée au-dessus du linteau de la porte de la ferme située au sud-est du logis (47° 37′ 18″ N, 2° 50′ 44″ O) est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du [5]. Les façades et toitures du corps de logis ainsi que celles du pavillon isolé situé dans le jardin sont inscrites au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Château de Kéran », notice no PA00090980, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a b c d e f g h et i « Arradon », sur Infobretagne (consulté le )
  3. a et b Distance vérifiée sur Géoportail.
  4. « Patrimoine architectural », sur mairie d'Arradon (consulté le )
  5. « Ferme », notice no PA00090981, base Mérimée, ministère français de la Culture