Château Malou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château Malou
Image illustrative de l’article Château Malou
Le château en 2007
Période ou style Louis XVI
Fin construction 1776
Propriétaire initial Lambert de Lamberts
Destination actuelle bâtiment communal
Coordonnées 50° 50′ 29″ nord, 4° 26′ 20″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Province Bruxelles
Localité Woluwé-Saint-Lambert

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Château Malou

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château Malou


Le Château Malou est un château situé à Woluwe-Saint-Lambert, dans la région de Bruxelles-Capitale..


Histoire[modifier | modifier le code]

Albert Preudhomme est propriétaire du domaine rural comportant une demeure de plaisance entourée d’un parc et d’étangs. À la suite de déboires financiers, le domaine est saisi au profit du mont-de-piété et revendu aux Jésuites (1654) : ils en font une maison de retraite campagnarde, connue sous le nom de « Het Speelgoet ».

Lorsque la Compagnie de Jésus est supprimée (1773), le domaine est remis en vente publique 1774 et est acquis par un banquier, Lambert de Lamberts qui rase la maison et fait construire la demeure classique de style Louis XVI actuelle.

Vue sur le parc

Au cours des cent années qui suivent, le domaine passe à ses héritiers, puis à un propriétaire foncier Charles-Louis Kessel pour finir dans les mains d’un homme politique influent de l’époque orangiste (Rattachement aux Pays-Bas) Pierre Van Gobbelschroy. Il abandonne la vie politique après l’indépendance (1830) et y vit en compagnie de sa maîtresse, Marie Lesueur, une danseuse étoile d’origine française. Ils embellissent l’édifice et le parc.

Après le suicide de Pierre Van Gobbelschroy à la suite de problèmes financiers, sa compagne cède le domaine au Notaire Van Keerbergen qui le revend deux ans plus tard à Jules Malou. Il y vit jusqu’à son décès (1886). Ses descendants conservent la propriété jusqu’en 1950, date à laquelle la commune de Woluwe-Saint-Lambert en devient propriétaire. Dans les années 1960 il fut aussi un home pour garçons.


Récente restauration[modifier | modifier le code]

Une première phase de travaux avait été réalisée en 1970. Le conseil communal a décidé, en février 2008, de lancer une seconde phase de rénovation, tant sur le plan du bâtiment lui-même (façade – châssis – isolation de la toiture) que sur le plan de l’aménagement intérieur et des équipements. Un double objectif est poursuivi : préserver l’authenticité du bâtiment et permettre une amélioration des capacités d'utilisation.

Articles connexes[modifier | modifier le code]