Château Bontemps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château Bontemps
Image illustrative de l’article Château Bontemps
Château en pierre ocre, comme le clocher à dôme à impériale de l'église Saint-Just d'Arbois.
Type Château
Début construction XIIe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1989)
Coordonnées 46° 54′ 11″ nord, 5° 46′ 15″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bourgogne-Franche-Comté
Subdivision administrative Jura
Localité Arbois
Géolocalisation sur la carte : Jura
(Voir situation sur carte : Jura)
Château Bontemps
Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté
(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Château Bontemps
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château Bontemps

Le château Bontemps est un château privé du XIIe siècle, situé à Arbois dans le Jura, en Franche-Comté. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, le château est construit en pierre ocre, comme le clocher à dôme à impériale du XVIIIe siècle de l'église Saint-Just d'Arbois.

Au XIIIe siècle, l’édifice est intégré dans les fortifications de la cité le long de la Cuisance, avec le château Pécauld, l'église Saint-Just d'Arbois et la tour Gloriette.

En 1479, il est détruit en même temps que la cité d'Arbois (et une centaine d'autre cités et châteaux[réf. nécessaire]) durant la reconquête du comté de Bourgogne par les troupes du roi Louis XI de France (succession de Charles le Téméraire).

Le chanoine de la collégiale Notre-Dame d'Arbois Pierre Bontemps achète les ruines, les restaure et habite le château, suivi par les héritiers de la famille Bontemps, jusqu'à la Révolution française où l’édifice est vendu comme bien national en 1793.

En 1847, le château est vendu par le tribunal d’Arbois à l’architecte André Perrard qui le fait restaurer. Il est ensuite vendu par plusieurs propriétaires successifs privés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]