Centrale de Bath County

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale hydroélectrique de Bath County
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Virginie
Comté Comté de Bath
Coordonnées 38° 12′ 32″ N 79° 48′ 00″ O / 38.20889, -79.8 ()38° 12′ 32″ Nord 79° 48′ 00″ Ouest / 38.20889, -79.8 ()  
Cours d'eau Back Creek
Objectifs et impacts
Vocation Pompage-turbinage
Date du début des travaux 1977
Date de mise en service 1985
Barrage
Type enrochements
Hauteur du barrage (lit de rivière) 140 m
Longueur du barrage 671 m
Réservoir
Volume du réservoir 43 9 Mm3
Surface du réservoir 110 ha ha
Centrale hydroélectrique
Hauteur de chute 380 m
Nombre de turbines 6
Type de turbines Francis réversible
Puissance installée 3 003 MW

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Centrale hydroélectrique de Bath County

La centrale hydroélectrique de Bath County est une centrale hydroélectrique de pompage des États-Unis, qui a été présentée comme « la plus grande batterie du monde », car sa puissance de 3 003 MW en fait la centrale de Pompage-turbinage la plus puissante du monde[1].

La centrale est située au nord du Comté de Bath (Virginie), dans la Forêt nationale George Washington, sur le versant sud-est de la Ligne de partage des eaux orientale qui forme à cet endroit la frontière entre la Virginie et la Virginie-Occidentale.

L'aménagement hydroélectrique de Bath County est constitué de deux réservoirs séparés par environ 380 m d'altitude[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La construction de la centrale, avec sa capacité originelle de 2 100 MW, commença en mars 1977 et se termina en décembre 1985 pour un coût de 1,6 milliards U.S.$[3]. Voith Hydro (coentreprise de Voith et Siemens) modernisa les six turbines entre 2004 et 2009, accroissant leur puissance de turbinage à 500,5 MW et leur puissance en pompage à 480 MW par turbine[4],[5].

Entités propriétaires, gestionnaires et clientes[modifier | modifier le code]

Bath County Station appartient à Dominion Resources (60%) et au Allegheny Power System (40%) et est exploitée par Dominion[2]. Elle stocke l'électricité pour PJM Interconnection, une organisation régionale de réseau de transport qui dessert 60 millions de personnes dans 13 états et le District de Columbia[1].

Caractéristiques techniques des réservoirs[modifier | modifier le code]

Les réservoirs supérieur et inférieur ont été créés au moyen de barrages en remblais de terre et de roches.

Le réservoir supérieur, sur Little Back Creek, est retenu par un barrage haut de 140 m, long de 671 m et d'un volume structurel de 13,76 millions m³ ; il a une surface de 110 hectares et une capacité de stockage de 43,9 millions m³.

Le réservoir inférieur, sur Back Creek, affluent de la Jackson River, est retenu par un barrage haut de 41 m et long de 732 m et d'un volume structurel de 3,06 millions m³ qui crée un réservoir de 220 hectares d'une capacité de stockage de 34,45 millions m³[2],[4].

Back Creek et Little Back Creek, les sources de l'eau utilisée pour créer les réservoirs, ont un débit assez faible mais, comme l'eau est pompée et turbinée entre les 2 réservoirs de façon équilibrée, les seuls prélèvements d'eau effectuées dans ces torrents depuis que ces réservoirs sont pleins sont ceux qui sont nécessaires pour remplacer l'eau perdue par évaporation. Pendant les séquences de fonctionnement des pompes/turbines, le niveau d'eau fluctue d'environ 30 m dans le réservoir supérieur et 20 m dans le réservoir inférieur.

Conduite forcée[modifier | modifier le code]

La connexion entre le réservoir supérieur et la centrale prend la forme de trois conduites d'eau de 945 à 1 097 m de long. Chacune de ces conduites mène à un puits de 302 m de profondeur qui bifurque en deux conduites forcées (soit six au total) avant de parvenir aux turbines. Chaque conduite forcée a un diamètre de 5 m et entre 274 et 384 m de longueur.

La pression statique maximale dans les conduites forcées est de 402 m(en) K.L. Wong, R.G. Oechsel, Harza Engineering Company et Dominion Resources Inc., « Bath County Pumped Storage Project Tunnel System - Evaluation of Remedial Measures », [International Society for Rock Mechanics],‎ 16 septembre 1988 (lire en ligne).

Pendant le turbinage, le débit d'eau peut atteindre 51 000 m3 par minute (850 m3/s). Pendant le pompage, il peut atteindre 48 000 m3 par minute ( (800 m3/s).

Centrale électrique[modifier | modifier le code]

La centrale est équipée de 6 turbines Francis réversibles dont la puissance unitaire est de 500,5 MW en turbinage et de 480 MW en pompage[4].

Transfert d'énergie par pompage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompage-turbinage.

L'eau est déversée depuis le réservoir supérieur et turbinée pour produire de l'électricité pendant les périodes de forte demande. Pendant les périodes de faible demande, de l'électricité produite par des centrales à charbon, nucléaires ou autres est utilisée pour pomper l'eau du réservoir inférieur vers le réservoir supérieur.

Bien que cette centrale dépense plus d'électricité qu'elle n'en produit, elle permet aux autres centrales de fonctionner au plus près de leur rendement optimal, apportant ainsi un gain économique global.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)The Inside Story Of The World’s Biggest ‘Battery’ And The Future Of Renewable Energy (Ryan Koronowski, 27 août 2013), sur le site ClimateProgress consulté le 4 septembre 2013.
  2. a, b et c (en) « Bath County Pumped Storage Station », Dominion Energy (consulté le 4 septembre 2013)
  3. (en)Bath County Pumped Storage, Civil Engineering—ASCE, Vol. 55, No. 7, July 1985, pg. 55
  4. a, b et c (en)Voith Siemens refurbishes Bath County (VA) pumped storage station (21/01/2004), sur le site de Power Gen consulté le 4 septembre 2013.
  5. (en) « Bath County, USA », Voith-Siemens (consulté le 4 septembre 2013)

Source de traduction[modifier | modifier le code]