Pression statique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mécanique des fluides
Cet article est une ébauche concernant la mécanique des fluides.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La pression statique, dans un fluide (eau, air...) en mouvement, est la pression que mesure un capteur qui se déplace à la même vitesse que le fluide[1]. Autrement dit, la pression statique est la pression du fluide à l'arrêt. C'est cette pression statique de laquelle découle les propriétés de densité, pour une température donnée et vise versa (voir loi des gaz parfaits). Elle ne doit pas être confondue avec la pression dynamique exercée par un fluide sur un objet et qui est due au déplacement de ce fluide autour de cet objet. Dans un avion, la pression statique est mesurée à partir de prises statiques. Elles sont situées sur le côté du fuselage. Le système statique d'un avion lui sert à calculer son altitude, sa vitesse et son taux de montée ou de descente. Ce système est donc nécessaire à la sécurité du vol.

Dans l'atmosphère la pression atmosphérique est une pression statique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Oscar Villeneuve, Glossaire de météorologie et de climatologie, Presses Université Laval, 1980. (ISBN 9782763768960) voir page 355