Castros des Asturies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Castro de Coaña dans les Asturies.

Les castros sont des fortifications résidentielles de la fin de l'âge du bronze et caractéristiques de l'âge du fer. Dans la péninsule Ibérique en général, et à l'intérieur du Portugal aussi, suivant leur localisation, ils appartiennent à des cultures différentes.

Ces structures se présentent sous la forme d'enceintes fortifiées contenant des substructions en pierre. Cet article recense et classe les castros de la principauté des Asturies, en Espagne. La plupart des castros de la zone occidentale appartiennent à la culture des castros du nord-ouest de la péninsule Ibérique.

Classement[modifier | modifier le code]

Il est d'usage de classer ces castros comme suit :

  • par leur localisation, soit maritime ou de l'intérieur des terres ;
  • par leur altitude. On peut les classer par zones de basse altitude (vallées), sur de petits promontoires, ou sur des zones plus montagneuses où ils occupent la partie la plus haute, profitant de l'orographie naturelle pour une meilleure défense ;
  • par la date d'occupation. Certains ont été occupés durant l'âge du fer, d'autres pendant la présence des Astures et d'autres ont été construits pendant la présence des Romains, certains ont été occupés ou réoccupés jusqu'à des périodes assez tardives.

Recensement de castros aux Asturies[modifier | modifier le code]

Dans le catalogage de José Manuel González, à la fin des années 1960, on peut énumérer 93 castros. Par la suite, on a identifié plus de 265 castros aux Asturies.

Castro Commune Datation Observations
Abándames Peñamellera Baja De forme carrée. Ses moyens défensifs sont composés d'un fossé défensif à l'ouest et des terrassements pour les autres points cardinaux.
Almades, Les Siero
Alto Castro Somiedo Bénéficie de la protection de Patrimoine historique espagnol.
Atalaya de Tazones Villaviciosa
Barrera, La Carreño Ier siècle av. J.-C. A été détérioré, en partie par une carrière. Il y a été trouvé une hache de l'âge du bronze, qui par la suite a été volée. La tour de Castiello, reconnue par des témoignages, étant donné qu'il n'y a plus de restes, peut être mise en relation avec le castro. Il est possible qu'un château fort ait été construit ici à l'époque du royaume asturien.
Cabo Blanco, El El Franco Castro maritime de Valdepares. C'est l'un des plus grands castros de la côte avec 2,7 hectares. Il est composé par quatre enceintes amurraillées[Quoi ?] et défendues par cinq fossés et trois parapets. À l'évidence, il y a eu des exploitations minières antérieures à l'époque romaine : galeries d'excavation.
Camoca Villaviciosa VIe siècle av. J.-C. Castro situé sur une colline de la vallée de Valdediós, c'est une plate-forme ovale protégée par un escarpement naturel, une palissade et un rempart. On a découvert trois niveaux d'occupation superposés à un autre composé de cabanes de matériaux éphémères. Des maisons ovales, avec des murs aux poutres servant de support à des éléments en bois recouverts ensuite d'une couche de boue.
Canterona, La Siero Situé dans la paroisse de Tiñana, commune de Siero.
Caravia Caravia Du XIVe siècle av. J.-C. jusqu'au IXe siècle av. J.-C. Avec un périmètre de 225 mètres cette fortification est un poste de surveillance de la zone de Caravia y Colunga, on y accède par une rampe en zigzag. L'intérieur est constitué de chaumières rectangulaires de 3 mètres sur 4 avec une séparation de 90 cm.
Carisa, La Aller et Lena Situé sur le Pico La Boya (altitude 1,728 mètres), entre les communes de Aller et Lena. Son origine est romaine et certainement militaire, en témoignent la cinquantaine d'objets trouvés : deux monnaies, des pointes de javelot et de pilum et quelques éléments pouvant se rapprocher des balistes.
Castelo, El Boal
Castelo, El Villanueva de Oscos A toujours été considéré comme étant de l'époque romaine, bien qu'il soit peut-être du haut Moyen Âge.
Castelón, El Illano Ier et IIIe siècles Le système défensif de ce castro pré-romain est composé de terrassements, fossé et rempart. Les maisons sont situées sur des terrasses et sont semi-circulaires.
Castello Tapia
Castellois, Os Illano N'a pas encore été fouillé.
Castellón, El El Franco Castro maritime situé au lieu-dit Castello (Miudes).
Castellón, El El Franco Castro maritime situé au lieu-dit La Caridad.
Castiello, El Langreo Situé au lieu-dit San Martín de Riaño.
Castiello Siero Situé dans la paroisse de Tiñana, commune de Siero.
Castiello, El Cangas del Narcea Situé sur un promontoire, est de forme semi-circulaire. À l'ouest, il a trois fossés concentriques et à l'est l'orographie lui sert de défense naturelle.
Castiello de la Marina Villaviciosa
Castiellu de Ambás Villaviciosa
Castiellu de Llagú Oviedo Entre le VIe siècle av. J.-C. et le Ier siècle av. J.-C. Partiellement détruit pour une carrière à proximité. Possède un système défensif important. Les défenses orientales ont été construites lors d'une première occupation pré-romaine. C'est durant une deuxième occupation, cette fois-ci romaine qu'ont été construits la tour ronde et le rempart occidental.
Castiellu de Lué Villaviciosa
Castillos de Pereira Tapia
Castrillón Castrillón Castro maritime.
Castrillón, El Boal
Castro, El Taramundi Occupé par les Egobarros (peuple pré-romain), a été ensuite modifié par les Romains à l'époque des mines d'extraction de l'or.
Castromior San Martín de Oscos
Castromourán Vegadeo
Castrón, El o de Arancedo El Franco Castro à 250 mètres d'altitude, avec cinq constructions ovales ou carrées. On y a trouvé des deniers d'argent de l'époque d'Auguste, des moulins en granit, des céramiques indigènes fabriquées avec un tour, dont certaines sigillées. Son existence est peut-être liée à la proximité de mines d'or.
Castros, Los Tapia
Chao Sanmartín Grandas de Salime Avant le IVe siècle av. J.-C. jusqu'au IIe siècle apr. J.-C. Composé de constructions circulaires et d'autres rectangulaires aux coins arrondis, sont notables des bains et une place publique au toit en ardoise. Avec un rempart et un fossé profond.
Castro de Coaña ou
Castillón de Coaña
Coaña Ier siècle On a pensé qu'il s'agissait d'un château du Moyen Âge. C'est le premier castro, objet d'excavations archéologiques aux Asturies, et c'est l'un des mieux conservés. Il possède une nécropole et une stèle en pierre dédiée à la Vierge Marie (Nuestra Señora).
Cogollina, La Teverga Avant le IVe siècle av. J.-C. Ce castro aurait été occupé uniquement durant la Préhistoire. Possède un rempart modulaire mesurant 400 mètres et une tour défensive. Les maisons de forme rectangulaire auraient été adossées au rempart, selon l'historien Alonso Fanjul.
Cogolla, La Oviedo
Colléu, El Riosa Occupé par les Pésiques (peuple asture).
Corno, El Tapia Castro maritime.
Corona, La El Franco
Corona, La Ribera de Arriba Il subsiste des restes de remparts.
Corona, La Somiedo
Corona del Castro, La El Franco Ier et IIe siècles Doté de rues urbanisées, on y a trouvé des monnaies romaines de Tibère et Auguste.
Corona de Costru, La Sobrescobio
Coronas, Las Tapia
Cueto, El Ribera de Arriba
Cueto, El Siero
Cuitu, El Siero
Curbiellu Villaviciosa
Cuturulo o de Valabelleiro Grandas de Salime Ne subsistent que la partie défensive de l'ouvrage et quelques maisons circulaires. La fondation est liée à l'exploitation d'une mine romaine. D'après une légende, c'est ici que sont cachés les trésors laissés par les Maures lors de leur fuite précipitée.
Deilán San Martín de Oscos Il n'existe pas d'appareil défensif clairement identifié.
Doña Palla Pravia Situé au sommet d'une colline appelée El Castru en Peñaullán. De construction antérieure à l'époque romaine. Les Romains lui ont ajouté une tour et des fortifications.
Escrita, La Boal Doté d'un fossé, de rampe, de chemins urbanisés, de remparts défensifs et de quelques maisons mise au jour récemment. Semble être de grandes dimensions et il est possible qu'il soit plus grand que celui de Coañas.
Espinaredo Piloña
Esteiro, El Tapia
Ferreira Santa Eulalia de Oscos
Foncalada Villaviciosa Situé à Oles.
Fuentes Villaviciosa
Illaso Villayón D'abord occupé par les Albiones et ensuite par les Romains.
Lagar Boal
Lineras Santa Eulalia de Oscos À proximité de l'exploitation minière de Lineras.
Mazos, Los Boal Castro de petites dimensions, fortifié et occupé par un peuple pré-romain expert dans l'extraction des métaux et qui a laissé des traces de son savoir-faire.
Medal Coaña Castro maritime.
Meredo Vegadeo
Miravalles Villaviciosa
Mohías Coaña Ier et IIe siècles Situé sur un vaste plateau traversé par la rivière Jarrio. Le castro est doté d'une muraille d'un mètre et demi de largeur, de trois fossés creusés dans la roche. Le tracé des rues est très régulier, ce qui suggère une origine romaine.
Molexón Vegadeo
Montouto Vegadeo
Morillón Vegadeo
Muries, Les Siero
Noega Gijón XVIe siècle av. J.-C. Castro maritime situé à 100 mètres au-dessus du niveau de la mer et intégré dans un parc archéologique naturel, le Parque Arqueológico-Natural de la Campa Torres.
Obetao Oviedo
Olivar Villaviciosa
Ouria Boal
Pedreres, Les Ribera de Arriba
Pendía Boal Ier et IIe siècles et ensuite occupé à nouveau aux Ve et VIe siècles Composé en deux parties : une acropole et un village séparés par une muraille. La première partie était constituée d'une seule construction longue, les constructions du village étaient rondes, sauf deux rectangulaires.
Penzol Vegadeo
Peña Castiello Castrillón
Peña del Conchéu, La Riosa
Picón, El Tapia
Pico Castiello Ribera de Arriba
Pico Castiello Ribera de Arriba
Pico Castiello Langreo
Pico Castiello Riosa Occupé par les Pésiques, peuple asture pré-romain et ensuite par les Romains qui y avaient installé un atelier de moulage. On y a trouvé des stèles et une plaque portant les inscriptions : « OREGINO » et « PVBLIO AVRIO » dédiée au dieu indigène Reus Paramecus.
Pico Castiello, El Siero
Picu Castiello, El Siero
Picu Cervera Belmonte de Miranda
Picu Castiellu de Moriyón Villaviciosa Du IVe siècle av. J.-C. jusqu'au Ier siècle apr. J.-C. Situé près du village de Moriyón, ce castro occupe un monticule escarpé accolé à la ría de Villaviciosa. Il y a eu trois phases d'occupation, la deuxième étant la plus importante. Il disposait d'une muraille de jusqu'à 5 mètres de largeur et 500 mètres de longueur. Les maisons étaient ovales et construites sur un socle de pierre et les murs en boue.
Picu da Mina, El San Martín de Oscos Situé dans une zone élevée et inaccessible, comporte des fosses, des murailles, et des « pierres dressées » ou des chevaux de frise. Situé à 100 mètres du castro de San Isidro.
Piñera Navia Situé sur la Peña Piñera à 1 069 mètres d'altitude, sous une autre installation plus moderne.
Prahúa Candamo
Punta de la Figueira, La Castro maritime.
Remonguila, La Somiedo
Represas Tapia de Casariego
Riera, La Colunga Possède des terre-pleins en zigzag et des fosses défensives.
Salcido San Tirso de Abres Ce castro avait un périmètre entouré de murailles de plus de 3 mètres d'épaisseur. Ses habitants réalisaient des travaux d'extraction de minerais et de transformation.
San Ḷḷuis Allande Du Ier au IVe siècle Situé sur le pic du même nom à 780 mètres de hauteur. Il est situé dans la zone des exploitations minières, surtout aurifères. Il y a eu des fouilles en 1962-1963 et 1983-1985. Une grande fosse délimite l'avant-castro, entouré d'une série de cinq fosses et contre-fosses. Des côtés est et nord, il a un rempart de « modules ». Il existe deux quartiers nettement différenciés ; celui du haut avec des maisons romaines carrées, des murs médians, des rues pavées et orthogonales, et le quartier inférieur avec des constructions rondes et sans ordre apparent. On y a trouvé de nombreux objets, céramiques et la sculpture d'un visage humain (c'est le seul vestige de ce type de l'époque de la culture des castros dans toutes les Asturies. Le castro a été déclaré Bien d'intérêt culturel (Bien de Interés Cultural).
San Cruz Pesoz Situé à Pesoz.
San Isidro Pesoz y San Martín de Oscos Ier et IIe siècles A la particularité d'avoir des fortifications du type des « pierres levées » ou chevaux de frise, il s'agit de grandes pierres anguleuses clouées à terre. Ensuite il y a une succession allant jusqu'à 4 fosses et un rempart de 3 mètres de hauteur. Il semble avoir été fondé par les Romains en relation avec les mines d'or des environs. Il est situé dans le village de Bousoño à 600 mètres d'altitude.
San Pelayo San Martín de Oscos
Sobia Teverga Avant le IVe siècle av. J.-C.
Teifaros Navia Castro maritime.
Torre, La Siero Situé à Paredes (Lugones).
Trasdelcastro Somiedo Situé à Llamardal.
Viladaelle Vegadeo
Villarín del Piorno San Martín de Oscos

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]