Carrie Chapman Catt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carrie Chapman Catt
Carrie Chapman Catt.jpg
Carrie Chapman Catt en 1914.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Commonwealth Land Party (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Iowa Women's Hall of Fame (en)
National Women's Hall of Fame ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Archives conservées par
Institut Atria pour l'histoire des femmes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Carrie Chapman Catt
signature
Carrie Chapman Catt. Avant 1913.

Carrie Lane, connue sous le nom de Carrie Chapman Catt, née le à Ripon (Wisconsin) et morte le à New Rochelle (New York), est une journaliste, professeure et militante féministe américaine. Elle est entrée dans l'histoire pour son combat qui aboutit à l'adoption par le Congrès des États-Unis du dix-neuvième amendement de la Constitution, le 21 mai 1919, qui donne le droit de vote aux femmes dans l’ensemble des États de l’Union.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Carrie[1] est la seconde des enfants de Maria Clinton et de Lucius Lane, des agriculteurs de Potsdam, dans l'État de New York[2]. En 1866, après la guerre de Sécession, ses parents emménagent à Charles City dans l'État de l'Iowa[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle sera élue deux fois présidente de la National American Woman Suffrage Association (NAWSA) (Association nationale pour le suffrage des femmes américaines), de 1900 à 1904, puis de 1915 à 1920. Son second mandat coïncide avec l'apogée du mouvement qui aboutit à l'adoption en 1920 du 19e amendement qui donne le droit de vote aux femmes dans l'ensemble de l'Union (promulgué le après la ratification de tous les États).

Elle a participé à la fondation de l'International Woman Suffrage Alliance (IWSA) (Alliance internationale pour le suffrage des femmes), dont elle a été la présidente de 1904 à 1923. La IWSA existe toujours sous le nom de International Alliance of Women (Alliance internationale des femmes).

Catt fonde la League of Women Voters (Ligue des femmes électeurs) en 1920 pour succéder à la NAWSA. Elle se présentera à l'élection présidentielle la même année.

En 1921, Carrie Chapman Catt reçoit un legs fait en 1914 de Mme Frank Leslie, à charge pour elle d'utiliser cet argent pour obtenir le droit de vote. Comme cet argent ne lui parvient qu'en 1921, alors que les Américaines ont enfin le droit de vote depuis un an, Catt décide d'utiliser cet argent pour aider les féministes d'Amérique du Sud. En avril 1922, une conférence pan-américaine se tient à Baltimore. Là se retrouvent 85 femmes de 22 pays. La Pan-American Association for the Advancement of Women est créée et Catt en devient présidente. En 1923, elle se rend en Amérique du sud où elle rencontre des féministes et des représentants des pouvoirs en place. Elle s'arrête d'abord au Brésil où elle s'entretient avec Bertha Lutz. Catt se rend ensuite en Argentine, en Uruguay et au Chili où à chaque fois des féministes acceptent de participer à l'association pan-américaine[4].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Carrie Chapman Catt | Biography, Significance, & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 9 mars 2020)
  2. (en-US) « Carrie Chapman Catt », sur National Women's History Museum (consulté le 9 mars 2020)
  3. (en-US) « Carrie Chapman Catt (1859-1947) », sur cattcenter.iastate.edu (consulté le 9 mars 2020)
  4. (en) Patricia Ward D'Itri, Cross Currents in the International Women's Movement : 1848-1948, Popular Press, , 267 p. (ISBN 9780879727826, lire en ligne), p. 110
  5. a et b (en) « Carrie Chapman Catt », sur National Women's History Museum (consulté le 9 mars 2020)
  6. (en-US) « Carrie Chapman Catt », sur Find a Grave
  7. (en-US) « Carrie Chapman Catt », sur humanrights.iowa.gov (consulté le 9 mars 2020)
  8. (en-US) « Catt, Carrie Chapman », sur National Women’s Hall of Fame (consulté le 9 mars 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]