Caroline Hurtut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caroline Hurtut, également connue sous le nom de Caroline Lelièvre Hurtut, née le en France, est une chanteuse lyrique, comédienne et autrice notamment de livres jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Caroline Hurtut possède une double formation artistique en musique et théâtre.

De 2004 à 2012, elle effectue des études musicales, sous la conduite de Sophie Geoffroy-Dechaume, au Conservatoire à rayonnement départemental de Pantin, dont elle sort diplômée en chant lyrique ; elle suit également les cours de Susan McCulloch de 2005 à 2017, cette dernière, professeur à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, l'ayant invitée à continuer à se former auprès d’elle en Angleterre[1].

De 2003 à 2010, elle prépare avec Carmelo Agnello et Claude Amey le master 2 Arts de la Scène – dramaturgie musicale – études théâtrales à l'Université Paris 8[2] ; et en 2009, elle y soutient un mémoire de master recherche 2e année en études théâtrales intitulé Mettre en scène les Noces de Figaro aujourd'hui[2]. Au cours de sa formation, elle travaille avec des musiciens tels que Charlotte Bonneu, Sébastien Joly, Thomas Palmer ou Fabrice Boulanger en France, Robin Bowman, Elisabeth Humphrey Clark, Elaine Kidd, Henry Herford (en), Sarah Walker ou Adrian Thompson en Angleterre[1].

Artiste lyrique et comédienne[modifier | modifier le code]

Caroline Hurtut joue ses premiers rôles dans le répertoire de musique baroque en tant que soprano et devient professeure de chant[1],[3].

Elle joue également au théâtre notamment dans des comédies musicales[4],[5], comme Les folies d'Offenbach[6],[7].

Autrice d'ouvrages pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

À partir de 2012, elle publie des ouvrages de littérature pour enfants et adolescents[3],[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Hurtut a écrit plusieurs ouvrages de littérature pour la jeunesse[9] :

  • Le secret, Stéphanie Augusseau (illustrations), Alice, 2012[10].
  • La mystérieuse boutique de Monsieur Bottom, Magali Ben (illustrations), Bouton d'or Acadie, DL 2015[11],[12]
  • Les jardins Divari, Loren Bes (illustrations), Rêves bleus-Éditions d'Orbestier, 2015[13]
  • Le chapardeur, avec Anne-Soline Sintes, Alice jeunesse, 2017[14]
  • Un baobab pour lady Lily, Amandine Dugon (illustrations), Rêves bleus-Éditions d'Orbestier, 2017[15]

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

Elle participe également à l'ouvrage :

  • Ni vues ni connues : Panthéon, Histoire, mémoire : où sont les femmes ? Collectif Georgette Sand, Hugo & Co (éditeur)|Hugo & Co, 2017[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Caroline Lelièvre Hurtut - Soprano »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.operamusica.com (consulté le 29 février 2020)
  2. a et b « https://www.idref.fr/143079344 »
  3. a et b « La charte des auteurs & des illustrateurs », sur repertoire.la-charte.fr (consulté le 25 septembre 2019)
  4. « SAVIANGES. - Samedi 14 septembre.. Comédie musicale au pluriel », sur www.lejsl.com (consulté le 2 septembre 2020)
  5. « Jazz Culture : Le Corps Des Femmes de Mathilde & Friends », sur France Musique, (consulté le 17 septembre 2020)
  6. « Caroline Hurtut | THEATREonline.com », sur www.theatreonline.com (consulté le 28 février 2020)
  7. « https://www.billetreduc.com/spectacle-caroline-hurtut.htm »
  8. « Caroline Hurtut », sur www.ricochet-jeunes.org (consulté le 25 septembre 2019)
  9. « Caroline Hurtut », sur data.bnf.fr (consulté le 25 septembre 2019)
  10. « Caroline Hurtut », sur Babelio (consulté le 28 février 2020).
  11. (en) Leticia Gomez, « La mystérieuse boutique de Monsieur Bottom par C. Hurtut & M. Ben », The Deakin Review of Children's Literature, vol. 5, no 3,‎ (ISSN 1927-1484, DOI 10.20361/G29C7W, lire en ligne, consulté le 3 septembre 2020)
  12. Katia Canciani, « Bouton d’or Acadie : dix-huit ans... et le vent dans les voiles! », Lurelu, vol. 37, no 3,‎ , p. 15–15 (ISSN 0705-6567 et 1923-2330, lire en ligne, consulté le 26 septembre 2020)
  13. Caroline Hurtut, Les jardins Divari, Rêves bleus-Éditions d'Orbestier, (ISBN 978-2-84238-197-4, lire en ligne)
  14. Caroline Hurtut et Anne-Soline Sintes, Le chapardeur, Alice jeunesse, coll. « Histoires comme ça », (ISBN 978-2-87426-332-3, lire en ligne)
  15. Libertad-1900, « Un baobab pour Lady Lily (Caroline Hurtut) », sur Masscritics, (consulté le 28 février 2020)
  16. Collectif georgette, Ni vues ni connues, Hugo Publishing, (ISBN 978-2-7556-3192-0, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]