Carlo Braccesco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carlo Braccesco
Standrew2.jpg

2

Naissance
Décès
Activité
Lieu de travail
Œuvres réputées

Carlo Braccesco ou Carlo da Milano est un peintre italien originaire de Milan, documenté en Ligurie entre 1478 et 1501.

Biographie[modifier | modifier le code]

Milanais, on ne trouve nulle trace de sa formation et sa première œuvre est la Madonna e santi du sanctuaire de Montegrazie près d'Imperia signée CAROLUS MEDIOLAN[ENSIS] et datée de 1478.

On suppose une formation lombarde dans les styles de Vincenzo Foppa et de Ambrogio Bergognone, influencée par la culture de la Ligurie.

Entre 1481 et 1482, il est à Gênes pour les fresques de la façade du Palazzo San Giorgio (San Giorgio a cavallo- perdue). En 1482, il fournit des cartons pour les vitraux de la chapelle San Sebastiano du Duomo di San Lorenzo et, en 1484, les fresques de la même chapelle.

Il peignit, jusqu'à la date de sa mort en 1501, des tableaux pour différents édifices et familles de la Ligurie et en particulier sur les épisodes de la Vie de saint André.

Roberto Longhi lui consacra un ouvrage en 1942 et lui attribua le triptyque de saint André conservé au musée du Louvre à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Saint Georges terrassant le dragon, Palazzo San Giorgio, Gênes
Annonciation, musée du Louvre, Paris.
  • Incoronazione della Vergine (1480), couvent Santa Maria di Castello, Gênes.
  • Fresques de la façade (1481-1482), Palazzo San Giorgio, Gênes (signées Carolus de Mediolano).
  • Quatre cartons des vitraux[1], chapelle San Sebastiano, Duomo di San Lorenzo, Gênes
  • Fresques, chapelle San Sebastiano, Duomo di San Lorenzo, Gênes.
  • Maestà (1493-1494), chiesa di Sant'Andrea, Levanto (payé le 25 janvier 1495).
  • Polyptyque dispersé de sant'Andrea (env. 1495) :
    • panneau central avec Sant'Andrea, collection Aberconway de Londres,
    • Santi Pietro e Paolo, collection privée à Milan,
    • quatre petits panneaux de la prédelle, les Dottori della Chiesa, Galleria Giorgio Franchetti, Ca' d'Oro, Venise.
  • Peintures du buffet d'orgue (1497), cathédrale génoise sur commission de Cristoforo della Torre.
  • Icône (1499), chiesa di Santa Brigida, Gênes.
  • Annonciation (panneau central), Santi Stefano e Alberto carmelitano (panneau de droite), San Benedetto e un santo vescovo (panneau de gauche), d'un triptyque provenant de l'oratoire de la famille Fregoso, à Gênes, œuvre qui lui est attribuée par Roberto Longhi, conservée aujourd'hui au musée du Louvre[2],[3]
  • Santi Erasmo Gerolamo Pantaleo e un Vescovo, initialement à la chiesa di S. Andrea di Levanto, conservés au Museo diocesano de la Spezia (panneaux de protection du précédent triptyque)
  • Polyptyque dispersé (selon Federico Zeri et Roberto Longhi) :
    • La Manne du tombeau de saint André, panneau central, Musée du Petit Palais d'avignon,
    • Crocifissione di sant'Andrea, panneau latéral, Galleria Vittorio Cini, Venise,
    • prédelle des docteurs de l'église.
  • Saint André transformant sept diables de Nicée en chiens, morceau de prédelle, collection Kress, New York[4]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roberto Longhi, Carlo Braccesco, Milano, 1942. Republié dans Three Studies en 1995 (ISBN 1878818511)
  • Federico Zeri, Two contributions to Lombard Quattrocento Painting, The Burlington Magazine, XCVII, 624, mars 1955, p. 74,

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notizie dei professori del disegno in Liguria, 1870-1880, II, p. 119-57
  2. Image du triptyque
  3. Base Joconde
  4. Federico Zeri