Vierge en majesté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le thème chez le Pérugin.

La Vierge en majesté (ou « de majesté »), appelée Maestà en italien (prononcé : [ma.eˈsta]), est dans l'iconographie chrétienne, une figure de la représentation artistique de la Vierge Marie figurant trônant dans le monde terrestre. À partir de 1348, la Vierge de l'humilité remplace progressivement la Vierge en majesté, la peste noire qui ravage l'Europe incitant à la création de tableaux plus humanisés[1].

Iconographie[modifier | modifier le code]

La Vierge Marie accompagnée de l'Enfant est représentée trônant dans le registre terrestre, entourée d'anges (quand elle est accompagnée de figures saintes, elle est l'élément central de la terminologie précise de la Conversation sacrée). Le terme italien pour ce type de représentation est Maestà et est typique des changements opérés à la pré-Renaissance, humanisant les figures saintes en les posant dans le registre terrestre.

Peintres ayant traité le thème[modifier | modifier le code]

Au Duecento[modifier | modifier le code]

Au Trecento[modifier | modifier le code]

Au Quattrocento et après[modifier | modifier le code]

Elle est systématiquement accompagné de saints et devient une Conversation sacrée :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :