Imperia (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Imperia.
Imperia
Vue de la ville.
Vue de la ville.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Ligurie Ligurie 
Province Imperia 
Maire Carlo Capacci
10/06/2013
Code postal 18100
Code ISTAT 008031
Code cadastral E290
Préfixe tel. 0183
Démographie
Gentilé imperiesi
Population 42 667 hab. (31-12-2010[1])
Densité 943 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 53′ 00″ nord, 8° 02′ 00″ est
Altitude Min. 10 m
Max. 10 m
Superficie 4 526 ha = 45,26 km2
Divers
Saint patron San Leonardo da Porto Maurizio
Fête patronale 26 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ligurie

Voir sur la carte administrative de Ligurie
City locator 14.svg
Imperia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Imperia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Imperia
Liens
Site web http://www.comune.imperia.it/

Imperia écouter est une ville, chef-lieu de la province homonyme, en Ligurie (Italie), limitrophe avec le département français des Alpes-Maritimes. Son agglomération regroupe 73 000 habitants.

Caractéristiques linguistiques[modifier | modifier le code]

Les dialectes parlés dans la province d'Imperia sont du ligure intémélien alors qu'en ville, il est proche du piémontaisOneille) et du génois (à Porto Maurizio).

Histoire[modifier | modifier le code]

Imperia a été formée en 1923 par l'union de deux villes qui avaient eu une histoire assez différente, séparées par le fleuve Impero (d'où le nom) :

C'est le rattachement du comté de Nice à la France qui a fait de cette dernière ville, un chef-lieu de province.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
7 juin 2009 15 mai 2012 Paolo Strescino Le Peuple de la liberté  
15 mai 2012 en cours Sabatino Marchione[2] (Préfectoral commissaire)    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Artallo, Borgo d'Oneglia, Cantalupo, Caramagna Ligure, Caramagnetta, Clavi, Costa d'Oneglia, Massabovi, Moltedo, Montegrazie, Oliveto, Piani, Poggi, Borgo Sant'Agata, Torrazza

Vues de la ville[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Civezza, Diano Arentino, Diano Castello, Diano Marina, Dolcedo, Pontedassio, San Lorenzo al Mare, Vasia

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

À Port Maurice (Porto Maurizio):

  • Basilique San Maurizio ;
  • Logge di Santa Chiara, et couvent des clarisses;
  • Oratoire Saint-Pierre (Oratorio di San Pietro);
  • Oratoire Sainte-Catherine (Oratorio di Santa Caterina);
  • Sanctuaire de la Sainte-Croix au sommet du Mont Calvaire (Monte Calvario);
  • Église de l'Immaculée Conception (Chiesa dell'Immacolata);
  • Église et maison natale de saint Léonard de Port-Maurice;
  • Église de Sainte-Marie-Madeleine;
  • Église Saint-Joseph;
  • Église Ave Maris Stella à Borgo Marina.

À Oneille:

  • Collégiale de Saint-Jean-Baptiste ;
  • Église Sainte-Marie-Majeure à Castelvecchio;
  • Église Saint-Camille (Chiesa di San Camillo);
  • Église San Biagio, dite des Pères Minimes;
  • Église Saint-Sébastien;
  • Église Notre-Dame de Lorette, à Borgo Peri;
  • Église Saint-Luc, sur la colline des Cascine;
  • Église du Christ-Roi;
  • Église de la Saint-Famille
  • Église San Francesco da Paola à la piazza Calvi.

À Castelvecchio:

  • Église paroissiale Santa Maria Maggiore.

Dans les quartiers extérieurs:

  • Chiesetta di San Martino a Clavi;
  • Chiesa parrocchiale di Sant'Antonio à Costa d'Oneglia;
  • Oratorio dell'Assunta à Costa d'Oneglia;
  • Santuario della Madonna del Carmine a Costa d'Oneglia;
  • Église paroissiale Saint-Bernard à Oliveto;
  • Oratorio di San Giacomo à Barcheto;
  • Chiesa parrocchiale di San Michele Arcangelo à Borgo d'Oneglia;
  • Chiesa parrocchiale di Sant'Agata à Borgo Sant'Agata;
  • Chiesa parrocchiale di San Sebastiano à Artallo;
  • Oratorio di San Benedetto à Artallo;
  • Chiesa parrocchiale dei Santi Simone e Giuda à Cantalupo;
  • Oratorio di San Giacomo aux Ricci;
  • Oratorio di San Bernardo à Massabovi;
  • Chiesa parrocchiale di San Bartolomeo à Caramagna;
  • Oratorio di Sant'Antonio a Caramagnetta;
  • Chiesa parrocchiale dell'Annunziata à Montegrazie;
  • Santuario di Nostra Signora delle Grazie à Montegrazie;
  • Chiesa parrocchiale di San Bernardo à Moltedo;
  • Oratorio dell'Immacolata Concezione à Moltedo;
  • Oratorio di Santa Caterina à Moltedo;
  • Oratorio di Sant'Agostino à Moltedo;
  • Église paroissiale - santuario dell'Assunta à Piani;
  • Chiesetta di San Bernardo à Torrazza;
  • Chiesa parrocchiale di San Giorgio à Torrazza;
  • Oratorio di San Giovanni à Torrazza;
  • Chiesa di San Gottardo à Torrazza;
  • Chiesa parrocchiale della Madonna della Neve à Poggi;
  • Oratorio di Sant'Antonio à Poggi.


Architecture civile[modifier | modifier le code]

À Port-Maurice:

  • Palazzo Lercari-Pagliari;
  • Palazzo Lavagna;
  • Palazzo Strafforello;
  • Villa Carpeneto;
  • Villa Faravelli;
  • Villa Varese;
  • Maison de saint Leonard de Port-Maurice, maison natale du saint protecteur d'Imperia.
  • Hospice des Chevaliers de Malte à Borgo Marina, du XIIIe siècle, qui a abrité Pétrarque.
  • Théâtre Cavour;
  • Tour de Prarola (bâtie pour l'observation des pirates sarrasins;
  • Porte Martina, dernier témoin des fortifications de Port-Maurice.

À Oneille:

  • Palazzo Doria (où est né en 1466 le célèbre amiral Andrea Doria);
  • Villa Grock, retraite du célèbre clown d'origine suisse, Grock (première moitié du XXe siècle;
  • Il "Gotico", palais Renaissance, avec tour, ancien siège de l'administration communale d'Oneille;
  • Caffè Pasticceria Piccardo de 1905, inscrit au nombre des établissements publics historiques d'Italie[3];
  • Fontaine de la piazza Dante, au centre d' Oneille.

À Torrazza:

  • Torre Antibarbaresca, restaurée en 1992[4].


Personnalités[modifier | modifier le code]

L'huile d'olive d'Imperia est réputée.

Personnalités nées à Imperia[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à Imperia[modifier | modifier le code]

  • Le clown suisse Grock y fit construire une majestueuse maison, la Villa Bianca du nom de sa fille adoptive

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]