Camus l'intouchable. Polémiques et complicités

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camus l'intouchable. Polémiques et complicités
Auteur Jean-Luc Moreau
Pays Drapeau de la France France
Genre Essai
Éditeur Éditions Écritures
Date de parution janvier 2010
Type de média Livre
Nombre de pages 257
ISBN 9782909240961

Camus l'intouchable. Polémiques et complicités est un essai écrit par Jean-Luc Moreau qui revient sur les polémiques qui ont jalonné la vie d'Albert Camus et le succès pérenne de son œuvre.

Présentation[modifier | modifier le code]

« Intouchable » dit Jean-Luc Moreau dans son titre à propos d'un homme qui n'a cessé au cours de sa vie, d'être attaqué et que l'un de ses principaux contradicteurs Francis Jeanson, avait surnommé « le grand prêtre de la morale absolue. »

Cet homme, connu surtout comme écrivain, n'en a pas moins été aussi un journaliste engagé dès l'avant guerre à Alger Républicain, à Combat pendant et juste après la guerre puis en 1956 à L'Express. Il n'a guère cessé de susciter la polémique, que ce soit lors de la parution de L'Homme révolté avec Sartre et les existentialistes[1], les controverses qui ont marqué ses relations avec André Breton, Roland Barthes ou Georges Bataille que même l'attribution du prix Nobel de littérature n'a pas suffi à éteindre.

Tel est l'objectif que s'est fixé Jean-Luc Moreau, de confronter les écrits, les points de vue en présence avec le recul nécessaire au 'regard froid' de l'analyste.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lui que l'on a si souvent présenté comme un existentialiste et s'en est maintes fois défendu.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]