Calçoene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calçoene
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Nord
État Amapá Amapá
Langue(s) Portugais
Maire Maria Lucimar da Silva Lima (PMDB)
Code postal 68900-000 à 68999-999
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-3
Indicatif 96
Démographie
Gentilé Calçoenense
Population 8 656 hab. (01-04-2007)
Densité 0,61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 2° 29′ 51″ nord, 50° 56′ 55″ ouest
Altitude 12 m
Superficie 1 426 900 ha = 14 269 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Écotourisme
Fondateur
Date de fondation
Prospecteurs d'or
22 décembre 1956
Localisation
Localisation de Calçoene sur une carte
Localisation de Calçoene sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Calçoene

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Calçoene

Calçoene est une municipalité de l'État de l'Amapá au Brésil. Sur son territoire se trouve le mystérieux site archéologique de Calçoene.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de la municipalité actuelle remonte au XVIIe siècle quand les incursions des navigateurs européens incitèrent la Couronne portugaise, alors unie à l'Espagne, à prendre des mesures pour maintenir sa domination dans la région. En 1634, par l'Ordonnance royale du 14 juin, Philippe IV crée la Capitainerie du Cabo Norte, aussi appelée Côte du Cap Nord (Costa do Cabo Norte), qu'il attribua à Bento Maciel Parente. Les terres s'étendaient du rio Oiapoque jusqu'au rio Amazonas et, à l'est, jusqu'au rio Paru, où se situait le territoire de Calçoene, un ancien district de la municipalité d'Amapá depuis l’intégration du Contesté franco-brésilien d'Amapá au territoire brésilien en 1901.

La découverte des mines d’or du rio Calçoene réveilla la fièvre de l’or chez les habitants de la Guyane française, réactivant les problèmes politiques de frontières accumulés depuis l’ère coloniale. La lutte pour le contrôle de la région se termina par la victoire des Brésiliens, commandés par Francisco Xavier da Veiga Cabral, dit Cabralzinho.

L’implantation de Calçoene se fit par l’arrivée de prospecteurs et d’orpailleurs et par le mouvement généré par l’activité des mines. Située sur la rive gauche du rio Calçoene, au pied de la première cascade, point important pour le transport de marchandises vers les mines de Lourenço, la localité se développa rapidement. Avant l’incorporation de la région au territoire brésilien, des explorateurs construisirent, dans le dernier quart du XIXe siècle, un train à voie unique reliant Calçoene à Lourenço.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Calçoene est bordée par les territoires municipaux d'Amapá et Pracuúba au Sud, de Serra do Navio à l'Ouest et d'Oiapoque au Nord. Elle est baignée par l'Océan Atlantique à l'Est.

Elle est composée de trois districts :

  • Calçoene, siège municipal ;
  • Cunani ;
  • Lourençao.

Formation administrative[modifier | modifier le code]

Le district fut créé le 16 avril 1903, par la loi n° 15 et la municipalité, le 22 décembre 1956, par la loi n° 3055, l’"émancipant" de la municipalité d'Amapá.

Économie[modifier | modifier le code]

L'extraction de l'or a été jusqu'à récemment un poste important de l'économie, laissant des traces durables sur l'environnement de la région.

  • Revenu per capita (2000) : R$ 136,15 (Change 2000 : R$1,00 = 4,00 FF)[1]
  • PIB per capita (2000) : R$ 515,37[2]

Maires[modifier | modifier le code]

  • 2008 Maria Lucimar da Silva Lima (PMDB) - élu avec 2068 voix.
  • 2004 Jose Jorge Pereira Recio (PDT) - élu avec 2159 voix.
  • 2000 Adelson José Deniur de Almeida (PSB) - élu avec 1227 voix.

Démographie[modifier | modifier le code]

  • Espérance de vie : ? ans (200x)
  • Coefficient de mortalité infantile (200x) : ? pour 1000[3]
  • Taux d’analphabétisme (2000) : 12,89 %[4]
  • Croissance démographique (2006) : 2,27 % par an
  • Indice de Développement Humain (IDH) : 0,688[5]
  • 46,40 % de femmes
  • 53,60 % d'hommes
  • 78,32 % de la population est urbaine
  • 21,68 % de la population est rurale

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : Atlas du Développement Humain/PNUD
  2. Source : IBGE
  3. Source : Datasus, Ministério da Saúde
  4. Source : INEP/MEC
  5. Source : Atlas du Développement Humain PNUD - 2000