Céline Frisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frisch.
Céline Frisch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Musik-Akademie der Stadt Basel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Instrument

Céline Frisch, née à Marseille le [1], est une claveciniste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Céline Frisch commence l'étude du clavecin à l'âge de six ans. Elle reçoit en 1992 ses premiers prix en clavecin et en musique de chambre au conservatoire d'Aix-en-Provence. Après une scolarité au Lycée Thiers de Marseille[2], elle part à Bâle pour y poursuivre ses études à la Schola Cantorum Basiliensis, dans les classes d'Andreas Staier et Jesper Bøje Christensen (de), d'où elle obtient le diplôme de soliste cum laude (avec louange, ou félicitations). Elle étudie également l'orgue avec Louis Thiry au CNR de Rouen.

En 1998, elle fonde, avec Pablo Valetti et d’autres camarades de la Schola Cantorum, l’ensemble à géométrie variable Café Zimmermann dont elle est directrice artistique et joue en tant que soliste ou continuiste.

Ses enregistrements, surtout dédiés à Bach, ont reçu de nombreux prix de la critique, notamment ses Variations Goldberg, enregistrées en partie avec l'ensemble Café Zimmermann, qui ont reçu le Diapason d'or de l'année 2002 et le Choc de l'année 2001 du Monde de la Musique.

En 1996, elle est nommée Lauréate Juventus du Conseil de l'Europe et en 2002, est la première claveciniste nommée par les Victoires de la musique classique.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain PÂRIS, Le Nouveau Dictionnaire des interprètes, Groupe Robert Laffont, (ISBN 9782221187555, lire en ligne)
  2. « Céline Frisch - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le 15 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]