Câmpeni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Câmpeni
ROU AB Campeni CoA.png
Câmpeni-Muzeul "Avram Iancu".JPG
Nom local
(ro) CâmpeniVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Câmpeni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
86,6 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
583 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Campeni jud Alba.jpg
Démographie
Population
7 221 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
83,4 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Ville roumaine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Ioan Călin Andreș (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
515500Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Câmpeni (en allemand Topesdorf, en hongrois Topánfalva) est une ville du județ d'Alba, en Transylvanie, Roumanie. En juillet 2002, la ville comptait 8 080 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est la capitale de la région du Pays des Moți.

On pense que la révolution transylvaine de 1784 a débuté à Câmpeni. Horea était né à côté de Câmpeni dans le village appelé Arada (aujourd'hui Horea).

Pendant la révolution transylvaine de 1848, Câmpeni était le bastion d'Avram Iancu, un chef révolutionnaire du mouvement national roumain naissant. Il y a un musée Avram Iancu en ville.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est un centre régional d'exploitation du bois et de fabrication de meubles. Bien que la ville soit située au centre d'une région minière, cette industrie ne fait partie de son héritage industriel. Câmpeni grandit en popularité comme centre touristique.

Vue de la ville depuis l'autre rive

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2011, 91,88 % de la population se déclarent roumains et 2,81 % roms (5,24 % ne déclarent pas d'appartenance ethnique et 0,05 % déclarent appartenir à une autre ethnie)[1].

Politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[2]
Parti Sièges
Parti national libéral (PNL) 6
Parti social-démocrate (PSD) 6
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 1
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 1
Parti national paysan chrétien-démocrate (PNȚCD) 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ressource relative à la géographie : GeoNamesVoir et modifier les données sur Wikidata
  • Adevarul, journal roumain, sur Ioan Calin Andres, le maire actuel.