Sebeș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Sebeš.
Sebeș
(hu) Szászsebes
(de) Mühlbach
Blason de Sebeș
Héraldique
La place centrale de Sebeș
La place centrale de Sebeș
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Coat of arms of Transylvania.svg Transylvanie
Județ Actual Alba county CoA.png Alba
Maire
Mandat
Adrian Alexandru Dăncilă PSD
depuis
Code postal 515800
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 29 458 hab. ()
Densité 255 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 17″ nord, 23° 34′ 12″ est
Altitude 248 m
Superficie 11 554 ha = 115,54 km2
Divers
Cours d'eau Sebeș
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Sebeș

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Sebeș
Liens
Site web http://www.primariasebes.ro

Sebeș (en allemand : Mühlbach ; en hongrois : Szászsebes ; en dialecte saxon : Melnbach) est une municipalité du județ d'Alba, dans le sud de la Transylvanie en Roumanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve dans la vallée de la Mureș et elle enjambe la Sebeș. C'est le carrefour de deux routes principales roumaines : l'E 68-DN 1 (reliant Sibiu à Deva) et l'E 81-DN 7 (venant de Sibiu et allant vers Alba Iulia et Cluj-Napoca) et le terminus nord de la route Transalpina.

La ville est située à 15 kilomètres au sud du chef-lieu Alba Iulia, elle administre également les villages suivants :

  • Petrești à 3,5 km au sud ;
  • Lancrăm à 2 km au nord ;
  • Răhău à 6 km à l'est.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première trace d'habitation est un village rural fortifié de Roumains et de Petchénègues du XIe siècle situé à l'est de la ville actuelle. Mais la ville en elle-même a été fondée au cours de la 2e partie du XIIe siècle par des colons allemands (considérés plus tard comme Saxons de Transylvanie mais provenant en réalité de la région Rhin-Moselle). Elle devint par la suite une importante cité de la principauté de Transylvanie vassale du Royaume de Hongrie. Ses murailles ont été renforcées après les invasions Tatares et Mongoles de 1241-1242, mais la ville fut néanmoins occupée durant plusieurs mois en 1438 par l'Empire ottoman. Le voïvode de Transylvanie, Jean Zápolya meurt à Sebeș en 1540. La diète transylvaine se réunit dans la ville en 1546, 1556, 1598 et 1600. Le palais de la Diète, dit « maison Zápolya » est aujourd'hui un musée.

À l'issue de la Première Guerre mondiale, le , l'assemblée des Roumains transylvains proclame l'union de la Transylvanie et du Vieux Royaume pour former la Grande Roumanie. Après cela, le maire de la ville fut Lionel Blaga, le frère du poète-philosophe roumain Lucian Blaga, qui est né dans le village voisin Lancrăm. Comme toute la Roumanie, Sebeș a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990.

Économie[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, Sebeș est une ville dynamique, ayant reçu d'importants investissements étrangers au cours de la dernière décennie : la transformation du bois et la fabrication d'articles en cuir sont les fers de lance de l'industrie locale.

Population[modifier | modifier le code]

Selon le dernier recensement datant de 2002, Sebeș comptait 27 698 habitants tels que :

  • Roumains : 25 332 habitants représentant 90,54 % de la population
  • Roms : 3 385 habitants représentant 7,00 %
  • Allemands : 420, représentant 1,52 %
  • Hongrois : 212, représentant 0,77 %
  • Autres : 49, représentant 0,17 %

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :