Bullingdon club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Bullingdon Club est un club de restauration d'étudiants d'Oxford qui se distingue par l'aisance matérielle de ses membres et le comportement destructeur et provocateur de ceux-ci.

Fondé il y a plus de 200 ans, le club a compté parmi ses épisodes les plus notables la destruction de plusieurs centaines de vitres, portes, réverbères en une soirée et de façon plus générale de nombreuses beuveries, destructions de bars et de restaurants.

David Cameron ainsi que Boris Johnson et George Osborne[1] en firent partie, les deux premiers affirmant aujourd'hui regretter leurs actions de l'époque[2],[3].

Le Bullingdon Club a inspiré la pièce de théâtre Posh de Laura Wade [4] et le film The Riot Club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Krupp, Kerstin: Spaß ohne Grenzen, Hass ohne Grenzen. In: Frankfurter Rundschau du 9 octobre 2014 (en allemand)
  2. Private Eye, 19 août-1er sept. 2011, P.7, number crunching
  3. Cameron as leader of the Slightly Silly Party, The telegraph, 14 fév. 2007
  4. (en) Charles Spencer, « Posh: Royal Court, review », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne)