Bruno Rigutto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bruno Rigutto
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Élève
Lise de la Salle

Bruno Rigutto (né en 1945 à Charenton[1]) est un pianiste, compositeur et chef d'orchestre français. Il a étudié au Conservatoire de Paris et est un élève de Samson François et Paul Badura-Skoda[2]. Il est lauréat du concours international Marguerite-Long en 1965, et du concours Tchaïkovski, en 1966[1]. Il enseigne le piano au conservatoire de Paris depuis 1981[3]. Rigutto a notamment composé la musique de Faustine et le bel été de Nina Companéez en 1972[4].

Une approche de discographie[modifier | modifier le code]

  • Récital-Piano: Chopin, Liszt, Schumann ( Scènes d'enfants) 1969 Musiidisc, France.
  • Les nocturnes, F. Chopin chez Emi;
  • Concerto N° 1 Pour Piano de Tchaikovsky avec Concerto Pour Violon, Jean-Pierre Wallez), Orchestre National De L'opéra De Monte-Carlo, Yuri Ahronovitch chez IPG;
  • Concertos Pour Piano Ré Majeur - Sol Majeur de Haydn chez Decca;
  • Frédéric Chopin : dix-neuf Valses, une pochette de Sempé chez Forlane;
  • Frédéric Chopin : Concertos N° 1 et 2 Pour Piano, Orchestre Philharmonique de Budapest,Erich Bergel chez Denon;
  • Concertos Pour 1, 2, 3 et 4 Pianos de J-S Bach chez EMI;
  • Marche Turque de Mozart chez Paul Beuscher;
  • 19 Valses de Chopin, pochette de Sempé chez Frolane;
  • Concerto No. 2 Op. 21; Andante Spianato Et Grande Polonaise Op. 22 chez Decca/Aristrocrate;
  • Concerto En La mineur de Schumann, Konzertstuck avec L'orchestre National De France dirigé par Kurt Masur chez Aristocrate;
  • Antonín Dvořák: Concerto pour Piano, Orchestra Philharmonique de Radio France, Zdeněk Mácal chez Decca, IPG, Peters;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bruno Rigutto in Larousse.fr
  2. Revue musicale de Suisse Romande, Lausanne, Suisse : Schweizerische Musikforschende Gesellschaft. Section romande. (OCLC 9077868) ; v.29-31 (1976-78) p. 129
  3. Les enseignants, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
  4. (en) Bruno Rigutto sur l’Internet Movie Database