Bruno Rigutto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français image illustrant un compositeur
image illustrant français image illustrant un compositeur de musique de film
Cet article est une ébauche concernant un musicien français, un compositeur français et un compositeur de musique de film.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Bruno Rigutto
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Élève
Lise de la Salle

Bruno Rigutto (né en 1945 à Charenton[1]) est un pianiste, compositeur et chef d'orchestre français. Il a étudié au Conservatoire de Paris et est un élève de Samson François et Paul Badura-Skoda[2]. Il est lauréat du concours international Marguerite-Long en 1965, et du concours Tchaïkovski, en 1966[1]. Il enseigne le piano au conservatoire de Paris depuis 1981[3]. Rigutto a notamment composé la musique de Faustine et le bel été de Nina Companéez en 1972[4].

Une approche de discographie[modifier | modifier le code]

  • Récital-Piano: Chopin, Liszt, Schumann ( Scènes d'enfants) 1969 Musiidisc, France.
  • Les nocturnes, F. Chopin chez Emi;
  • Concerto N° 1 Pour Piano de Tchaikovsky avec Concerto Pour Violon, Jean-Pierre Wallez), Orchestre National De L'opéra De Monte-Carlo, Yuri Ahronovitch chez IPG;
  • Concertos Pour Piano Ré Majeur - Sol Majeur de Haydn chez Decca;
  • Frédéric Chopin : dix-neuf Valses, une pochette de Sempé chez Forlane;
  • Frédéric Chopin : Concertos N° 1 et 2 Pour Piano, Orchestre Philharmonique de Budapest,Erich Bergel chez Denon;
  • Concertos Pour 1, 2, 3 et 4 Pianos de J-S Bach chez EMI;
  • Marche Turque de Mozart chez Paul Beuscher;
  • 19 Valses de Chopin, pochette de Sempé chez Frolane;
  • Concerto No. 2 Op. 21; Andante Spianato Et Grande Polonaise Op. 22 chez Decca/Aristrocrate;
  • Concerto En La mineur de Schumann, Konzertstuck avec L'orchestre National De France dirigé par Kurt Masur chez Aristocrate;
  • Antonín Dvořák: Concerto pour Piano, Orchestra Philharmonique de Radio France, Zdeněk Mácal chez Decca, IPG, Peters;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bruno Rigutto in Larousse.fr
  2. Revue musicale de Suisse Romande, Lausanne, Suisse : Schweizerische Musikforschende Gesellschaft. Section romande. (OCLC 9077868) ; v.29-31 (1976-78) p. 129
  3. Les enseignants, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
  4. (en) Bruno Rigutto sur l’Internet Movie Database