Bruno Fiszon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bruno Fiszon
Bruno Fiszon par Claude Truong-Ngoc septembre 2019.jpg
Bruno Fiszon en 2019.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
MetzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Distinctions

Bruno Fiszon, né le à Metz[1] est vétérinaire et rabbin français. Il est grand-rabbin de Metz et de la Moselle depuis 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au lycée Fabert de Metz en Moselle[2]. Il obtient un diplôme de docteur en médecine vétérinaire et d’université en microbiologie (1985). Spécialiste des virus chez les oiseaux[3], il est membre élu de l’Académie vétérinaire de France.

Rabbin de Thionville de 1991 à 1997, il est nommé grand-rabbin de Metz et de la Moselle depuis 1997[4],[5].

Bruno Fiszon a été conseiller auprès du grand-rabbin de France Gilles Bernheim et du président du Consistoire central Joël Mergui pour les problèmes de cacherout et de shehita[6]. À ce titre, il est la principale référence religieuse juive lors de la polémique de 2012 sur l'abattage rituel. Au niveau européen il a participé au projet DIALREL afin de défendre l’abattage rituel en Europe[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Thèse de doctorat sur l'étude comparative d'orthomyxovirus de mammifères et d'oiseaux, 1990[10]
  • Congrès des communautés juives de France (1) Vie juive
  • Manger cacher : privilège, droit ou devoir, D. Bloch, P-DG - B. Fiszon, grand-rabbin - A. Guigui, grand-rabbin - P. Moog, LICRA Neuilly - D. Revcolevschi, trésorier - A. Sebban, pdt consistoire, consistoire central, palais des congrès, Paris
  • Présentation des lois alimentaires juives devant l'Académie vétérinaire de France[11]
  • Et Dieu créa l'animal. Livre sur l'animal dans le judaïsme. Éditions Transmettre, 2021[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]