Bruce Bagemihl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bruce Bagemihl
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Bruce Bagemihl est un biologiste, sexologue et linguiste canadien né en 1962. Il est principalement connu pour la publication en 1999 de son livre Biological exuberance : animal homosexuality and natural diversity, acclamé par la critique mais aussi controversé puisque parlant de l'homosexualité animale et de la bisexualité animale, alors que l'homosexualité a longtemps été considérée « contre-nature »[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu un PhD puis travaillé pour l'Université de la Colombie-Britannique ou comme consultant chez Microsoft, il est installé aujourd'hui à Seattle et est l'auteur de nombreux ouvrages sur des sujets aussi divers que la zoologie, l'ethnomusicologie cognitive ou la théorie queer.

Biological exuberance : animal homosexuality and natural diversity[modifier | modifier le code]

Bagemihl a travaillé pendant neuf ans sur l'homosexualité animale avant de publier ce livre, considéré à sa sortie comme l'ouvrage le plus complet sur l'homosexualité dans le monde animal[2],[3]. Bien que lui-même homosexuel, il dit ne pas avoir écrit cet ouvrage à cause de ses propres orientations homosexuelles mais parce que les implications humaines étaient énormes. Cela semble s'être vérifié lorsque la cour suprême américaine a mentionné ce livre, en 2003, dans le célèbre cas Lawrence v. Texas qui a conduit à un résultat judiciaire important : les lois anti-sodomie sont depuis considérées dans ce pays comme inconstitutionnelles[4]..

L'ouvrage a été publié en anglais chez Stonewall Inn Editions (ISBN 0-312-25377-X).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elisa Bellanger et Joséfa Lopez, « Pourquoi les rapports homosexuels ne sont pas « contre-nature » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Fleur Daugey, Animaux homos : histoire naturelle de l'homosexualité, Albin Michel, (lire en ligne)
  3. Hervé Morin, « L'homosexualité, aspect méconnu de la diversité animale », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Mary Roach et Tim Folger, The Best American science and nature writing 2011, Houghton Mifflin Harcourt, (lire en ligne), p. 255

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]