Brea (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Californie
Cet article est une ébauche concernant une localité de Californie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Brea
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Californie Californie
Comté Orange
Type de localité City
Code ZIP 92821-92823
Code FIPS 06-08100
GNIS 1660373 ; 2409897
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 657/714 ; 562
Démographie
Population 39 282 hab. (2010)
Densité 1 252 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 55′ 24″ nord, 117° 53′ 20″ ouest
Altitude 110 m
Superficie 3 136,3 ha = 31,363 km2
· dont terre 31,283 km2 (99,74 %)
· dont eau 0,08 km2 (0,26 %)
Divers
Municipalité depuis 1917
Localisation
Carte du comté d'Orange.
Carte du comté d'Orange.

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Brea

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Brea

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Brea
Liens
Site web http://www.cityofbrea.net/

Brea est une municipalité du comté d'Orange, en Californie, aux États-Unis. Sa population était de 39 282 habitants au recensement de 2010. Le siège social du fabricant d'instruments Beckman Coulter se trouve à Brea.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site a été reconnu le 29 août 1769 par les explorateurs espagnols de l'Expédition Portolà, première expédition vers l'Alta California. Les membres de l'expédition ont campé dans le Canyon Brea, à proximité d'un grand village indien et d'un lac d'eau potable[1]. Une stèle commémorative se trouve à Brea Canyon, au nord de la ville.

Le faubourg d'Olinda Village voit le jour dans l'actuel Carbon Canyon au début du XIXe siècle. Quelques décennies plus tard, les prospecteurs affluent dans la région en quête de l'Or noir. En 1894, un propriétaire terrien, Abel Stearns, vend à Union Oil Company of California 490 ha à l'ouest d'Olinda, et dès 1898 plusieurs collines voisines se couvrent de derricks en bois pour exploiter les puits de Brea-Olinda. En 1908, l'ingénieur des chemins de fer Epes Randolph fonde un village portant son nom, juste au sud de Brea Canyon pour y héberger les mineurs et leurs familles. C'est à Olinda qu'a grandi le joueur de baseball Walter Johnson : dans les années 1900, il était ouvrier sur les puits de pétrole[2].

Les villages d’Olinda et de Randolph se sont agrandis jusqu'à fusionner grâce au boom économique, si bien que le 19 janvier 1911, la ville devenait Brea, version espagnole du mot « brai. » Avec une population de 752 habitants, Brea ut immatriculée comme huitième « city » du Comté d'Orange, le 23 février 1917.

Le déclin de la production de pétrole brut laissa la place aux vergers de citronniers et d'orangers. Dans les années 1920, la Chambre de Commerce de Brea lançait le slogan « Pétrole, oranges et affaires[3]. » En 1950, la population était de 3 208 habitants. La culture des limes favorisa naturellement l'installation de conserveries et d'une zone résidentielle. En 1956, Carl N. Karcher ouvrit le premier des deux restaurants Carl's Jr. à Anaheim (Californie) et Brea.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Bureau du recensement des États-Unis la ville a une superficie de 31,36 km², 31,28 km² de terre, 0,25 % du total d'eau.

Climat[modifier | modifier le code]

Selon la Classification de Köppen, Brea jouit d'un climat méditerranéen[4] (abrégé "Csa").

Données climatiques à Brea, Californie.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 4 5,9 8,3 11,2 14,8 18,8 23,2 23,8 20,6 14,2 7,3 3,7 13
Température maximale moyenne (°C) 21,3 23,7 26,4 30,1 34,3 39,6 42 41,2 38,7 33 26,1 21,3 31,5
Précipitations (mm) 13 10 10 3 0 0 3 10 8 8 58 10 80
Source : Weatherbase[4]


Notes[modifier | modifier le code]

  1. D'après Herbert E. Bolton, Fray Juan Crespi: Missionary Explorer on the Pacific Coast, 1769-1774, Berkeley, Calif., University of California press, (lire en ligne), p. 142–143.
  2. Chris Dufresne, « The year the Big Train stopped in Brea, and brought the Babe », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  3. « Brea Chamber History », sur Brea Chamber of Commerce (consulté le 26 septembre 2016)
  4. a et b « Brea, California Travel Weather Averages (Weatherbase) », sur Weatherbase (consulté le 13 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :