Brandi Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Love.
Brandi Love
Description de cette image, également commentée ci-après
Brandi Love en 2014
Nom de naissance Tracey Lynn Livermore
Naissance (45 ans)
Drapeau des États-Unis Raleigh, Caroline du Nord, États-Unis
Nationalité Américaine
Profession
Distinctions
MILF of the Universe 2017
Conjoint
Chris Potoski
Descendants
Une fille
Caractéristiques physiques
Taille 1,70 m
Poids 57 kg
Yeux brun
Cheveux châtains foncé avec méchage blond
Signes distinctifs
Tatouages :
* En regard de la partie moyenne de l'omoplate droit;
* En regard du sacrum
* En regard de la malléole interne droite
Carrière
Années d’activité 2004[1]
Nombre de films 402[2]

Brandi Love, née Tracey Lynn Livermore[3] est une actrice pornographique, écrivaine et mannequin américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tracey Lynn Livermore, d'ascendance anglaise et allemande[2], est née le à Raleigh, Caroline du Nord, États-Unis[2]. Elle grandit à Dearborn, Michigan dans la tradition presbytérienne[4] et fréquente l'Université de Central Michigan[5] en vue de l’obtention d’un diplôme en communication qu’elle n’a jamais validé[1]. Elle est la dernière petite fille vivante du trader Jesse Lauriston Livermore (en)[3].

Trasey commence la danse à l'âge de trois ans et le patinage à quatre. Sportive mesurant 170 centimètres, elle joue au tennis et au football et pratique le fitness.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Love est mariée à l'acteur en films pornographiques Chris Potoski[1]. qui est également étudiant à l’Université de Central Michigan. Le couple est parent d’une fille[1]. La famille réside à Raleigh, Caroline du Nord, États-Unis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Livermore commence par créer sa propre marque de cave à vin et prospecte et vend pour Harley Davidson, Après que son mari eut été victime d’une alerte cardiaque due au stress et suivant le conseil du médecin, tous deux décident de se diriger vers la pornographie d’autant que, de l’aveu de Livermore elle-même, celle-ci « avait toujours été exhibitioniste[6] »

Livermore met en ligne BrandiLove.com , son propre site Internet en juin 2004[7]. Parallèlement, elle abandonne son nom de famille pour celui de Brandi Love. Le couple commence à produire des vidéos pornographiques tournées dans leur appartement en 2007. Love est âgée de 37 ans. En 2008, l’actrice commence à travailler pour différents studios de Los Angeles. Tout au long de sa carrière en films pornographiques, elle est connue pour ses rôles de MILF et de « Hot Wife »[8] .

En 2006, Love collabore avec Gail Harris de chez Falcon Foto pour former Naked Rhino Media, une société multimedia en création de sites pornographiques pour présenter des contenus spécifiques exclusifs[9].

À partir de 2011, Love commence à interpréter des vidéos destinées aux adultes et produites par des studios spécialisés. En 2013, Kelly Madison Media annonce qu’il développe un site Internet pour Love et qu’il prend des parts dans cette nouvelle entité de diffusion[10].


Depuis 2011, l’actrice trvaille pour Brazzers, Girlfriends Films, Hustler Video, Tom Byron Pictures, and Wicked Pictures [2]. Le nom de Love parait au générique de The War on Porn la Saison 6 de Penn & Teller: Bullshit![11]. En 2008, Love inaugure le livre Getting Wild Sex from Your Conservative Woman qu’elle a écrit en collaboration avec Michelle Thompson[10], [12]


Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses
  • 2013 NightMoves Award - Best Cougar/MILF Performer[13]
  • XBIZ Awards 2018[14] :
    • Performeuse MILF de l'année (MILF Performer of the Year)
    • Meilleure actrice dans un film lesbien (Best Actress - All-Girl Release) pour The Candidate (Sweetheart Video/Mile High)
Nominations
  • 2013 AVN Award - MILF/Cougar Performer of the Year[15]
  • 2013 AVN award - Most Outrageous Sex Scene - Big Titty MILFs (avec Kelly Madison)
  • 2013 NightMoves Award - Best Ass
  • 2013 XBIZ Award - Web Star of the Year

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Une liste plus complète peut être consultée ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Jordyn Hermani, « Former student talks 12-year career in the adult entertainment industry », Central Michigan Life, (consulté le 2 février 2019)
  2. a b c et d « Brandi Love » (consulté le 2 février 2019)
  3. a et b (en) « Getting Wild Sex! The Sexual Self Help Book Authored By Brandi Love! - About the Author of Getting Wild Sex » [archive], www.gettingwildsex.com archivé le 11-09-2009 sur [1], consulté le 02-02-2019
  4. Captain Jack, « Captain Jack interviews Brandi Love », (consulté le 2 février 2019)
  5. (en) « Former student Brandi Love discusses her 12-year career in the adult entertainment industry » (consulté le 2 février 2019)
  6. (en) « Former student Brandi Love discusses her 12-year career in the adult entertainment industry » : « I have always had a bit of an exhibitionist fetish in me »
  7. (en) « Captain Jack interviews Brandi Love », adultDVDtalk (consulté le 2 février 2019)
  8. Dowling Kyle, « MILF Porn Star Brandi Love 12-Scene Hardcore Sex Brazzers Deal To End NSFW Adult Film Career: XXX Hot Wife Leaving For Fashion Industry? », mstarz.com,  : « Brandi Love, who is known for her MILF and Hot Wife porn categories ». Archivé le 28-02-2015 sur [2] , consulté le=12 mars 2015
  9. « Falcon Foto, XclusiveCash Form Naked Rhino Media » [archive du ], XBIZ
  10. a et b (en) Allen Smithberg, « Kelly Madison Media to Develop Brandi Love Site », Adult Video News (consulté le 3 février 2019)
  11. (en) Mark Kernes, « Penn & Teller Tackle 'The War on Porn' », AVN, (consulté le 3 février 2019)
  12. (en) Brandi Love, Michelle Thompson, Getting Wild Sex from Your Conservative Woman, Burman Books, 1er Septembre 2008 (ISBN 0-9781380-4-X)
  13. (en) NightMoves 2013 Award Winners Announced
  14. (en) Rhett Pardon, « 2018 XBIZ Awards Winners Announced », sur xbiz.com, XBIZ, .
  15. (en) AVN Awards nominations 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]