Boyard (croiseur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyard (homonymie).
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Boyard
Боярин
Image illustrative de l'article Boyard (croiseur)
Le Boyard.

Type Croiseur
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine impériale russe, escadre du Pacifique
Chantier naval Burmeister & Wain Copenhague
Quille posée 1899
Lancement 1902
Armé
Statut Coulé par une mine à Port-Arthur le 12 février 1904
Équipage
Équipage 16 officiers et 315 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 105,02 m
Maître-bau 12,05 m
Tirant d'eau 4,88 m
Déplacement 3 200 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur à vertical à triple expansion verticale (TEV), 16 chaudières à charbon
Puissance 11 500 ch
Vitesse 22 nœuds (40,744 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage
  • ceinture(acier) : 50 mm
  • Ponts : 51 mm
  • kiosque: 76 mm
Armement
  • 6 × 120 mm
  • 8 × 47 mm
  • 4 × 37 mm
  • 5 tubes lance-torpilles de 381 mm
Carrière
Port d'attache Port-Arthur

Le Boyard (en russe : Боярин) est un croiseur léger de la Marine impériale russe construit par Burmeister & Wain à Copenhague au Danemark. Il prend part à la guerre russo-japonaise de 1904-1905, ce navire saute sur une mine russe à l'entrée de Port-Arthur. Il devait son nom aux boyards, anciens nobles de la Russie impériale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :