Bounty (1960)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bounty.
Bounty
Image illustrative de l'article Bounty (1960)
La Bounty quittant Greenock en Écosse.

Gréement trois-mâts carré
Histoire
Architecte Smith & Rhuland Ltd
Chantier naval Lunenburg (Drapeau du Canada Canada)
Lancement 1961
Caractéristiques techniques
Longueur 54,9 m
Longueur de coque 37 m
Maître-bau 9,60 m
Tirant d'eau 4 m
Tirant d'air 33,8 m
Déplacement 181 tonnes
Tonnage 409 tjb
Voilure 929 m2
Carrière
Armateur HMS Bounty Organization LLC
Port d'attache Greenport (Drapeau des États-Unis États-Unis)

La Bounty est une reconstruction agrandie de 23-40 % de la HMS Bounty originale, voilier de la Royal Navy (1787). Construite à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse en 1960, elle a sombré au large de la côte de la Caroline du Nord pendant l'ouragan Sandy, le 29 octobre 2012[1].

Construction[modifier | modifier le code]

Lancement[modifier | modifier le code]

La Bounty est lancée en 1961 par la MGM, pour les besoins de son film Les Révoltés du « Bounty », sorti en 1962[2].

La Bounty est construite à Lunenburg telle qu'elle l'aurait été au XVIIIe siècle, à partir de croquis présents dans les archives de l'Admiralty[2]. Cependant, ses dimensions sont augmentées d'un tiers afin de s'adapter aux caméras de 70 mm alors utilisées. Alors que le navire aurait dû être brûlé à la fin du film, Marlon Brando menace de quitter le tournage, forçant la MGM à garder le navire à flot. Celui-ci est alors agréé pour 12 passagers en haute mer, et 150 à quai[2].

Restaurations[modifier | modifier le code]

Le temps aidant, la Bounty se dégrade au fil des ans, subissant ainsi plusieurs restaurations, la dernière datant d'octobre 2012[3].

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le 29 octobre 2012, peu après sa sortie du chantier, la Bounty sombre au large de la Caroline du Nord, subissant les assauts de l'ouragan Sandy[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La réplique du HMS Bounty n'a pas résisté aux assauts de Sandy », sur Le Monde.fr,‎ (consulté le 30 octobre 2012)
  2. a, b et c (en) « HMS Bounty, replica », sur easternyachts.com (consulté le 30 octobre 2012)
  3. (en) « HMS Bounty launched at Boothbay Harbor Shipyard », sur workboat.com,‎ (consulté le 30 octobre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :