Bounty (1960)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bounty.
Bounty
La Bounty quittant Greenock en Écosse.
La Bounty quittant Greenock en Écosse.

Gréement trois-mâts carré
Débuts 1961
Longueur hors-tout 54,9 m
Longueur de coque 37 m
Maître-bau 9,60 m
Tirant d'eau 4 m
Tirant d'air 33,8 m
Voilure 929 m2
Déplacement 181 tonnes
Architecte Smith & Rhuland Ltd
Tonnage 409 tjb
Chantier Lunenburg (Drapeau du Canada Canada)
Armateur HMS Bounty Organization LLC
Port d’attache Greenport (Drapeau des États-Unis États-Unis)

La Bounty est une reconstruction agrandie de 23-40 % de la HMS Bounty originale, voilier de la Royal Navy (1787). Construite à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse en 1960, elle a sombré au large de la côte de la Caroline du Nord pendant l'ouragan Sandy, le 29 octobre 2012[1].

Construction[modifier | modifier le code]

Lancement[modifier | modifier le code]

La Bounty est lancée en 1961 par la MGM, pour les besoins de son film Les Révoltés du « Bounty », sorti en 1962[2].

La Bounty est construite à Lunenburg telle qu'elle l'aurait été au XVIIIe siècle, à partir de croquis présents dans les archives de l'Admiralty[2]. Cependant, ses dimensions sont augmentées d'un tiers afin de s'adapter aux caméras de 70 mm alors utilisées. Alors que le navire aurait dû être brûlé à la fin du film, Marlon Brando menace de quitter le tournage, forçant la MGM à garder le navire à flot. Celui-ci est alors agréé pour 12 passagers en haute mer, et 150 à quai[2].

Restaurations[modifier | modifier le code]

Le temps aidant, la Bounty se dégrade au fil des ans, subissant ainsi plusieurs restaurations, la dernière datant d'octobre 2012[3].

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le 29 octobre 2012, peu après sa sortie du chantier, la Bounty sombre au large de la Caroline du Nord, subissant les assauts de l'ouragan Sandy[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La réplique du HMS Bounty n'a pas résisté aux assauts de Sandy », sur Le Monde.fr,‎ 30 octobre 2012 (consulté le 30 octobre 2012)
  2. a, b et c (en) « HMS Bounty, replica », sur easternyachts.com (consulté le 30 octobre 2012)
  3. (en) « HMS Bounty launched at Boothbay Harbor Shipyard », sur workboat.com,‎ 10 octobre 2012 (consulté le 30 octobre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :