Bolsena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bolsena
Bolsena et son château
Bolsena et son château
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lazio.svg Latium 
Province Viterbe 
Code postal 01023
Code ISTAT 056008
Code cadastral A949
Préfixe tel. 0761
Démographie
Gentilé bolsenesi
Population 4 187 hab. (31-12-2010[1])
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 38′ 41″ N 11° 59′ 09″ E / 42.64472, 11.98583 ()42° 38′ 41″ Nord 11° 59′ 09″ Est / 42.64472, 11.98583 ()  
Altitude Min. 350 m – Max. 350 m
Superficie 6 394 ha = 63,94 km2
Divers
Saint patron Santa Cristina
Fête patronale 24 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Bolsena

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bolsena

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bolsena
Liens
Site web http://www.comunebolsena.it/
le « mystère » de Santa Cristina en 2005

Bolsena est une commune italienne d'environ 4 200 habitants, située dans la province de Viterbe, dans la région Latium, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bolsena est située à environ 30 km du chef-lieu de la province, au bord du lac de Bolsena.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Bolsena (Volsinii Novi[2]) est fondée en 264 av. J.-C., après que les Romains eurent détruit la cité étrusque de Volsinies, aujourd'hui Orvieto. Pendant l'Antiquité romaine, la ville se situait sur un axe de passage majeur en Italie, c'est-à-dire la Via Cassia qui partait depuis Rome en passant par la cité de Sutri[3], ce qui permit à la ville de connaître une importante période de prospérité[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • La Chapelle du Miracle (1639): construite en style baroque.
  • L'Église Santa Cristina (XIe siècle): de style roman. Y est conservé un polyptyque de Sano di Pietro du XVe siècle.
  • La Rocca Monaldeschi della Cervara : Les plus anciens documents concernant ce château remontent à 1156, lorsque le pape Adrien IV avait fortifié le bourg, situé sur la Via Cassia, pour le protéger des incursions barbares.
  • Le Palais Cozza Crispo : construit sur les plans des architectes Simone Mosca et Raffaello da Montelupo vers le milieu du XVIe siècle. C'est l'un des palais de cette époque les mieux conservés de tout le Latium. Il possède un cycle de fresques de l'époque maniériste. Il fut la résidence du célèbre abbé Giuseppe Cozza Luzi, et abbé de Grottaferrata.
  • La Fontaine de Médicis : couramment appelée de « San Rocco », elle fut érigée à l'initiative du cardinal Giovanni de' Medici (futur pape Léon X) et se trouve sur la pittoresque place San Rocco. Pour les habitants de Bolsena, l'eau qui en coule est miraculeuse, et chaque année, le 16 août, est célébrée une messe au cours de laquelle l'eau est bénie.

Fêtes et traditions[modifier | modifier le code]

  • 24 juillet Sainte Christine, martyre. La veille se déroule la représentation sacrée des Mystères de sainte Cristine : des tableaux vivants, dits Mystères, sont montés pour rappeler les souffrances de la sainte. La procession avec la statue de sainte Christine marque une halte devant chaque représentation. Les costumes et les mises en scène sont particulièrement soignés et la répartition des rôles et des diverses figurations suivent une tradition qui se perpétue de père en fils.
  • La tradition chrétienne célèbre le miracle du Corporal, survenu à Bolsena en 1263. Un prêtre originaire de Bohème, durant la célébration de l'Eucharistie sur la tombe de sainte Christine, aurait eu des doutes sur la transsubstantiation. Du sang, jailli de l'hostie consacrée, mouilla le corporal et les linges liturgiques. Le pape Urbain IV, qui se trouvait dans la ville voisine d'Orvieto, fut informé de cet événement et envoya l'évêque Giacomo pour contrôler la situation, avec la mission de ramener avec lui le linge consacré ensanglanté qui se trouve toujours dans la cathédrale d'Orvieto. En 1264 le pape promulgua la bulle « Transiturus » qui instituait la Fête du Corpus Domini (Fête-Dieu).


Administration[modifier | modifier le code]

  • Commune : standard 0761 7951
  • Fait partie de la communauté de bassin du lac de Bolsena (Cobalb) .
  • Classification climatique : zone D, 1932 GR/G
Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  juin 2004 Paolo Equitani    
juin 2004 en cours Paolo Equitani Centro-Destra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnoregio, Capodimonte, Castel Giorgio (TR), Gradoli, Montefiascone, Orvieto (TR), San Lorenzo Nuovo


Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a et b Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 185.
  3. Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 184.

Liens externes[modifier | modifier le code]