Tuscania

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tuscania
Tuscania
Panorama de la ville
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Viterbe 
Code postal 01017
Code ISTAT 056052
Code cadastral L310
Préfixe tel. 0761
Démographie
Gentilé Tuscaniesi, Tuscanesi, (Tuscanellesi)
Population 8 323 hab. (30-06-2019[1])
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 25′ 17″ nord, 11° 52′ 19″ est
Altitude Min. 165 m
Max. 165 m
Superficie 20 803 ha = 208,03 km2
Divers
Saint patron Santi Secondiano, Veriano et Marcelliano
Fête patronale 8 août
Localisation
Localisation de Tuscania
Géolocalisation sur la carte : Latium
Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Tuscania
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Tuscania
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Tuscania
Liens
Site web comune.tuscania.vt.it

Tuscania est une commune italienne d'environ 8 300 habitants, située dans la province de Viterbe, dans la région du Latium, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque étrusque[modifier | modifier le code]

Selon la légende Tuscania fut fondée par Ascagne, fils d'Énée, à l'endroit où il avait trouvé douze petits chiens (d'où le nom Étrusque de Tus--Cana, Cana étant similaire au Latin canis pour « chien »). Une autre légende attribue sa fondation à un certain Tusco, fils d'Hercule et Araxe.

Il existe des indices de la présence humaine dans la période néolithique, mais probablement la ville proprement dite a été construite autour du VIIe siècle av. J.-C. lorsque la colline avec l'Acropole Saint-Pierre était entourée par des fortifications.

Dans les années successives la position stratégique de Tuscania lui conféra un rôle prédominant dans le monde étrusque.

Dans les siècles suivants, sa position géographique, la positionnant à mi-chemin entre la Mer Tyrrhénienne, le lac de Bolsena et l'Étrurie intérieure ainsi que le contrôle de la valle del Marta, favorisèrent son essor.

À cette époque son nom étrusque était Tusena. Elle évolua d'un agglomérat d'édifices agricoles en un ensemble compact d'habitations à vocation commerciale. Elle finit ainsi par devenir une des principales villes de la lucomonie de Tarquinia et le centre du réseau routier entre la côte et intérieur des terres.

Après la défaite des villes côtières étrusques du Latium par les Grecs (IVe siècle av. J.-C.), Tuscania est devenue également un centre de commerce maritime par l'intermédiaire du port de Regas (aujourd'hui Montalto di Castro).

Il n'y a aucune trace prouvant l'implication de Tuscania dans les batailles qui ont mené à la conquête romaine du nord du étrusque du Latium (-280), car la ville est probablement entrée dans l'orbite romaine d'une manière pacifique.

Le développement agricole et la construction de la Via Clodia, ont stimulé davantage la situation économique de la ville.

Elle est devenue un municipe en l'an -88.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 En cours Alessandro Cappelli Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arlena di Castro, Canino, Capodimonte, Marta, Montalto di Castro, Monte Romano, Piansano, Tarquinia, Tessennano, Viterbe

Notes et références[modifier | modifier le code]


  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) Desirée Maida, « Alla scoperta della Casa dei Simboli, dimora dell’artista pastora Bonaria Manca a... », sur Artribune, (consulté le 18 octobre 2020).