Bogosav Živković

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Živković.
image illustrant un sculpteur image illustrant serbe
image illustrant un peintre image illustrant serbe
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur serbe et un peintre serbe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bogosav Živković
Živković Bogosav - portret umetnika.jpg
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Belgrade
Nationalité
Activité
Mouvement

Bogosav Živković (en serbe cyrillique : Богосав Живковић ; né le à Leskovac près de Lazarevac – mort le à Belgrade) est un peintre et un sculpteur serbe. Son œuvre est considérée comme relevant en partie de l'art naïf[1] ou de l'art brut[2].

Biographie et créations[modifier | modifier le code]

Bogosav Živković commence à sculpter à partir de 1957. Sa matière privilégiée est le bois, dans lequel il grave des figures humaines. Il crée notamment des compositions verticales ressemblant à des totems[1]. Parmi ses créations, on peut citer Monstre, Nonne ou Le prince Marko, trois sculptures de 1962 conservées au Musée croate d'art naïf de Zagreb[3]. La collection la plus importante de ses œuvres est rassemblée au Musée d'art naïf et marginal de Jagodina[1].

Il a exposé à titre individuel à Belgrade, Novi Sad, Jagodina, Zagreb, Édimbourg, Vienne, Paris, Bratislava, Varsovie, Bruxelles, Stockholm, Munich, Amsterdam, Mexico, ainsi qu'en Californie et en Amérique du Sud[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Naive Art in Serbia » [PDF], sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 13 juin 2014), p. 4
  2. (fr) « Bogosav Zivkovic », sur http://martian-shaker.blogspot.com (consulté le 13 juin 2014)
  3. (en) « Foreign Artists », sur http://www.hmnu.org, Site du Musée croate d'art naïf de Zagreb (consulté le 23 janvier 2009)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Oto Bihalji Merin, Bogosav Zivkovic: the World of a Primitive Sculptor, 1962.
  • L'Art brut no 8, 1966  : Jeanne Tripier, Auguste Forestier, Gustav et Bogosav Zivkovic par Jean Dubuffet.