Algol (étoile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Beta Persei)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Algol.
Algol
β Persei
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 03h 08m 10,1s
Déclinaison +40° 57′ 20,0″
Constellation Persée
Magnitude apparente +2,3[1] à +3,5

Localisation dans la constellation : Persée

(Voir situation dans la constellation : Persée)
Perseus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral B8V
Indice U-B −0,37[1]
Indice B-V −0,05[1]
Variabilité EA/SD[2])
Astrométrie
Vitesse radiale 3,7 km/s
Mouvement propre μα = 2,99 mas/a[3]
μδ = −1,66 mas/a[3]
Parallaxe 36,27 ± 1,40 mas[3]
Distance ∼92,8 a.l. (∼28,5 pc)
Magnitude absolue 0
Caractéristiques physiques

Autres désignations

β Per, 26 Per (Flamsteed), HR 936, HD 19356, BD+40 673, SAO 38592, ADS 2362A, CCDM J03082 +4057A, FK5 111, HIP 14576

Algol (Beta Persei, ou Bêta de Persée en français, en abrégé β Per) est une étoile variable à éclipses de la constellation de Persée, de magnitude 2, qui varie périodiquement tous les 2 jours et 21 heures environ. Vue depuis la Terre, Algol est une binaire à éclipses, même si elle est en fait un système stellaire composé de trois étoiles : Algol A (maintenant nommée Aa1), qui est la plus massive, Algol B (ou Aa2), qui est plus lumineuse, et Algol C (ou Ab). A et B tournent autour l'une de l'autre, sans jamais s'éclipser totalement, mais entrainant une importante baisse de luminosité de la sous-géante Algol B, qui est de type B8. Elle est d'ailleurs le prototype des variables de type Algol.

La distance qui nous sépare d'Algol est de 92,8 années-lumière.

Dans la Grèce antique, cette étoile était associée au masque de Méduse.

Trajectoire particulière[modifier | modifier le code]

Possédant un mouvement propre très petit comparé à sa vitesse radiale, Algol est passé non loin du Système solaire il y a 7,3 millions d'années. Il n'est pas exclu qu'elle ait pu perturber le nuage d'Oort en cette occasion, et provoquer un afflux de comètes vers le système solaire interne.

Noms[modifier | modifier le code]

Algol est le nom propre de l'étoile qui a été approuvé par l'Union astronomique internationale le [4].

Étymologiquement, Algol dérive de l'arabe ra's al-ghoul رأس الغول: « la tête (ra's) de l'ogre (al-ghoul, goule) ». En astronomie chinoise, cette étoile fait partie de l'astérisme Daling, qui représente un mausolée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ducati, « VizieR Online Data Catalog: Catalogue of Stellar Photometry in Johnson's 11-color system », CDS/ADC Collection of Electronic Catalogues, vol. 2237,‎ , p. 0 (Bibcode 2002yCat.2237....0D)
  2. Samus et O. V. Durlevich, « VizieR Online Data Catalog: General Catalogue of Variable Stars (Samus+ 2007–2013) », VizieR On-line Data Catalog: B/gcvs. Originally published in: 2009yCat....102025S, vol. 1,‎ , p. 02025 (Bibcode 2009yCat....102025S)
  3. a, b et c Van Leeuwen, « Validation of the new Hipparcos reduction », Astronomy and Astrophysics, vol. 474, no 2,‎ , p. 653–664 (DOI 10.1051/0004-6361:20078357, Bibcode 2007A&A...474..653V, arXiv 0708.1752)
  4. (en) « Table 1: Star Names Approved by WGSN as of 20 July 2016 », Bulletin of the IAU Working Group on Star Names, no 1,‎ (lire en ligne [PDF]).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]