Bertrand Calenge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bertrand Calenge
Bertrand calenge bibliothecaire.png

Bertrand Calenge en 2013.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinction

Bertrand Calenge, né le et mort le , est un bibliothécaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'Ecole nationale supérieure de bibliothécaires (ENSB, devenue Enssib), dont il sort diplômé en 1975[1], Bertrand Calenge exerce plusieurs fonctions en bibliothèque centrale de prêt (BCP) en tant que conservateur des bibliothèques[2] :

En 1987, il participe à la fondation de l'association des directeurs de BCP (ADBCP, devenue ADBDP) dont il sera le premier président[3].

En septembre 1991, il est nommé chef du département des Bibliothèques et de la Lecture, à la Direction du Livre et de la Lecture du ministère de la Culture. Il n'y reste qu'un an et est chargé de la création de l'Institut de formation des bibliothécaires, en septembre 1992 (IFB, aujourd'hui fusionné avec l'Enssib), qu'il dirige pendant six ans. C'est dans ce poste qu'il est nommé conservateur général. De 1998 à 2001, il est rédacteur en chef du Bulletin des bibliothèques de France[4]. Il devient responsable de la communication interne et de l’évaluation à la bibliothèque municipale de Lyon de 2002 à 2010, et assure l'intérim de la direction au départ de Patrick Bazin (de à ). Il est à partir de 2012 directeur des études de l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib)[5], et prend sa retraite à la fin de l'année 2015.

Ses travaux ont en particulier porté sur la notion de politique documentaire[6], à travers la publication d'ouvrages dédiés à la question et l'animation du groupe de recherche Poldoc[7] de l'Enssib.

En , Bertrand Calenge annonce sa retraite professionnelle du monde des bibliothèques[8]. Il meurt peu après le 3 janvier 2016[9].

La promotion 2017 de l'Enssib porte son nom.

Publications[modifier | modifier le code]

En dehors de nombreux articles dans des revues professionnelles, Bertrand Calenge a publié[10]:

  • Les petites bibliothèques publiques, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1993
  • Les politiques d'acquisition : constituer une collection dans une bibliothèque, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1994
  • Diriger une bibliothèque d'enseignement supérieur, Sainte-Foy : Presses de l'université du Québec,, 1995
  • Accueillir, orienter, informer. L'organisation des services aux publics dans les bibliothèques, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1996
  • Conduire une politique documentaire, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1999
  • Bibliothécaire, quel métier ? (dir.), Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2004
  • Bibliothèques et politiques documentaires à l'heure d'Internet, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2008.
  • Mettre en œuvre un plan de classement (dir.), Villeurbanne : Presses de l'Enssib, 2009
  • Les bibliothèques et la médiation des connaissances, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2015.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Annuaire des anciens de l'Enssib », sur Enssib (consulté le 29 décembre 2017)
  2. « Bertrand Calenge », sur Linkedin (consulté le 29 décembre 2017)
  3. « En mémoire de Bertrand Calenge », sur ADBDP, (consulté le 29 décembre 2017)
  4. Biographie dans le BBF
  5. Site de l'enssib
  6. Caroline Rives, « Bibliothèques et politiques documentaires à l'heure d'Internet », BBF,‎ (lire en ligne)
  7. Site de Poldoc
  8. Bertrand Calenge, Carnet de notes, Permanence bibliothécaire… , 11 décembre 2015
  9. « Bertrand Calenge est décédé », sur Livres Hebdo (consulté le 5 janvier 2016)
  10. Établie à partir du catalogue général de la BnF

Liens externes[modifier | modifier le code]