Berthold Cohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cohn.
Berthold Cohn
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Berthold Cohn (né le 21 janvier 1870 à Rawicz, en Prusse [aujourd'hui en Pologne] ; mort le 11 mai 1930 à Paris en France) est un astronome français d'origine allemande, qui en 1897 devient docteur en philosophie de l'université de Strasbourg, ville où il s'installe dans les années 1920.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Berthold Cohn est né en 1878 à Rawicz, dans le Royaume de Prusse (aujourd'hui en Pologne).

Études à Strasbourg[modifier | modifier le code]

Il obtient un doctorat en philosophie de l'université de Strasbourg en 1897. Sa thèse s'intitule: "Über die Gaussche Methode aus den Beobachtungen dreier gleichen Sternhähen die Höhe, Zeit und Polhöhe zu finden und praktische Hilfsmittel zu ihrer Anwendung"[1],[2].

Il est nommé astronome-calculateur à cette université.

En 1897, il devient membre de la Société astronomique de France et en 1898, membre de la Société Astronomique de Heidelberg.

Berlin[modifier | modifier le code]

À l'université Humboldt de Berlin (Humboldt-universität zu Berlin), il dirige les travaux de deux étudiants: Georg Struve (1910) et Hans-Hermann Kritzinger (1911)[3].

Retour définitif à Strasbourg[modifier | modifier le code]

Originaire de Posnanie, devenue province polonaise, pays allié de la France, il est autorisé à demeurer en Alsace après 1919. Il est naturalisé français avec sa famille par décret du 18 novembre 1925.

Marié à Sarah Posen (née à Francfort-sur-le-Main en 1879 et déportée en 1944), ils ont deux fils: l'aîné[4] Marcus Cohn dit "Marc" et le second fils Jacques dit "Bô", et deux filles Paula et Ruth (les deux sont déportées en 1944). Jacques Cohn[5] sera actif dans la Résistance. Marcus fonde et devient en 1935 le premier directeur de l'École Maïmonide (Boulogne-Billancourt)[6].

Il est président de la communauté juive orthodoxe Etz 'Haim de Strasbourg (Kageneck)[7],[8].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Berthold Cohn. Elemente des Cometen 1898.... Astronomical Nachrichten (Astronomical Notes). Volume 146, issue 6, p. 95-96, 1898[9].
  • Berthold Cohn. Zur Frage der Sichtbarheit der neuen Mondsichel. Astronomische Nachrichten. 171, 35-38, 1906[10].
  • Berthold Cohn. Der Almanach perpetuum des Abraham Zacuto: ein Beitrag zur Geschichte des Astronomie im Mittelalter, 1918[11].
  • (en) Berthold Cohn & Leslie John Comrie. Tables of Addition and Substraction Logarithms with Six Decimals. Scientific Computing Service, 1939[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir, Mathematics Geneaology Project. Berthold Cohn
  2. Voir, (en)André Heck (Editor). The Multinational History of Strasbourg Astronomical Observatory. Springer Science & Business Media, 2006, p. 106.
  3. Voir, Mathematics Geneaology Project.
  4. Voir, Marc Breuer: aumônier des EIFF et dirigeant du Yechouroun. Archives juives. Revue d'histoire des Juifs de France No. 42/1 1er semestre 2009, Les Belles Lettres, p. 145 à 148. Johanna Lehr.
  5. Voir, Katy Hazan. OSE. Quelques figures alsaciennes de l'OSE impliquées dans le sauvetage et l'éducation des enfants. Extrait de la Revue de la Société d'Histoire des Israélites d'Alsace et de Lorraine, 14e-15e colloques 2002-2003.
  6. Voir, Histoire de l'école juive en France 1945-2005. FSJU. Département de l'Enseignement.
  7. Voir, Robert Weyl. La communauté juive de Strasbourg entre le libéralisme et la tradition (1808-1988). Compte rendu d'une conférence faite par M. Robert Weyl dans le cadre du colloque annuel de la Société d'Histoire des Israélites d'Alsace et de Lorraine le 13 février 1988 au Centre Communautaire de Strasbourg, paru dans Communauté nouvelle, no. 38, 1988.
  8. Voir, Mireille Warshawski 2006. Ébauche d'une biographie.
  9. Voir, Berthold Cohn. Elemente des Cometen 1898. Astromische Nachrichten, 1898. Wiley Online Library. Article first published online 20 March 2006.
  10. Voir, Literature on Computing and Observing the First Visibility of the Lunar Crescent. 1. Traditional Techniques for Computing the Visibility of the Lunar Crescent. Berthold Cohn. ZurFrage der Sichtbarheit der neuen Mondsichel. Astronomische Nachrichten, 1906.
  11. Voir, Berthold Cohn. Der Almanach perpetuum des Abraham Zacuto: ein Beitrag zur Geschichte der Astronomie in Mittelalter. Extract from Zacuto's work in Hebrew, p. 36-47. Internet Archive.
  12. Voir, (en)Berthold Cohn & Leslie John Comrie. Tables of Addition and Substraction Logarithms with Six Decimals. Scientific Computing Service, 1939. Original: The University of California. Digitized: September 24, 2007.