Bernard Garin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bernard Garin (? - † le 2 mars 1138), dit également Bernard Guérin, fut abbé de Saint-Victor (1127-1129), archevêque d'Arles (août 1129 - † le 2 mars 1138) et légat du pape.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Garin est abbé de l'abbaye marseillaise Saint-Victor entre 1127 et 1129 avant d'être promu archevêque d'Arles en août 1129. Un de ses premiers actes est de confirmer le 29 octobre 1129 la donation de l'église de Saint-Thomas de Trinquetaille aux Hospitaliers. Sous son archiépiscopat se produit un évènement majeur de l'histoire d'Arles : la création en 1131 du consulat[1], début discret du processus d'émancipation communale, qui jusqu'en 1251 va dominer le destin de la cité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir aussi l'explication donnée dans l'ouvrage de J-M Rouquette, page 339 :
    Véritables chefs de l'épiscopat provençal et dépositaires d'une puissance temporelle considérable, les archevêques d'Arles ne pouvaient qu'accorder leur appui à cette association du serment qu'ils devaient considérer comme le prolongement naturel des mouvements de paix grégoriens.