Benoît (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benoît.
Benoît
Langue
Auteur
Genre
Date de parution

Benoît est un roman de Marie-Paul Armand publié en 1994. Il s'agit du troisième tome de sa trilogie La courée[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Benoit et Muguette ont leur certificat d'étude en 1926 puis Benoît fait son apprentissage de mécanicien de locomotives. Liliane, 18 ans, fille de Cyrille et Jacqueline, épouse Lucien qui l'a engrossée et va habiter avec lui. Elle perd son enfant. Lucette meurt de diphtérie en 1932. A 19 ans, Benoit devient roulant puis chauffeur. Il part au service à Versailles en 1933. En 1935 il devient chauffeur de Cyrille.

Liliane a Jérémie en 1936. Benoit épouse Violette et va vivre avec elle. En 1938 Benoit a une locomotive. Maxime meurt en 1940. Richard est mobilisé. Charlotte est tuée. Lucien est en stalag. Louise découvre que Violette couche avec un nazi. En 1941 Liliane a Christian de Thomas, nazi, qui meurt en 1943. A la libération, Liliane et Violette sont rasées. Violette se jette sous le train de Benoit. Lucien reconnaît Christian. Benoit épouse Muguette en 1946. Elle a Maryse en 1948 et Mathieu en 1952. Cyrille meurt.

Notes et références[modifier | modifier le code]