Benasque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Benasque
Blason de Benasque
Héraldique
Drapeau de Benasque
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon Aragon
Province Huesca
Comarque Ribagorce
Maire José Ignacio Abadía (PAR)
Code postal 22440
Démographie
Gentilé Bénasquais
Population 2 157 hab. ()
Densité 9,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 36′ 18″ nord, 0° 31′ 26″ est
Altitude 1 140 m
Superficie 23 314 ha = 233,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Huesca

Voir sur la carte administrative de Huesca
City locator 14.svg
Benasque

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Benasque

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Benasque
Liens
Site web http://www.benasque.com/

Benasque (Benás en bénasquais et en aragonais) est une municipalité de la province de Huesca, en Aragon, en Espagne. La langue la plus parlée reste le castillan, bien qu'une partie non négligeable de la population parle encore le bénasquais (benasqués ou patués), patois à la confluence de l'aragonais, du catalan et du gascon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au cœur des Pyrénées, à 143 kilomètres au nord-est de la capitale régionale, à proximité du río Ésera, elle constitue le centre de la vallée de Bénasque. C'est une région réputée pour ses paysages, notamment le parc naturel Posets-Maladeta, et la proximité du massif de la Maladeta, où se situe le mont Aneto ainsi que les plus hautes montagnes des Pyrénées.

La commune de Benasque comprend aussi les villages d'Anciles (Ansils en patois) et de Cerler (Sarllé), célèbre pour la fameuse station de ski d'Aramón Cerler.

La ville est aussi un point de départ obligatoire pour l'ascension du mont Aneto, point culminant des Pyrénées, ce qui lui vaut parfois le surnom de "Chamonix espagnole".

Benasque a un climat de haute montagne, avec des étés chauds durant la journée et frais la nuit, et des hivers froids, avec des températures glaciales et de la neige fréquemment. Sa température moyenne annuelle est de 9 degrés (à 1 138 mètres), une zone généralement froide.

Histoire[modifier | modifier le code]

Benasque fut probablement fondée par les Romains, qui construisirent les premiers bains d'eau sulfureuse à l'emplacement actuel de la ville, bien qu'aucun document n'en fasse état, les plus anciens documents datant des années 1006 à 1018.

Depuis le XIe siècle, la ville appartient à la comarque de Ribagorce, faisant ainsi partie du Royaume d'Aragon.

De mars à avril 1938, des centaines de républicains espagnols ont fui l'Espagne par le Portillon de Benasque.

Démographie[modifier | modifier le code]

De 1219 habitants en 1996, Benasque est passé à 2121 habitants en 2017. Mais durant les vacances d'été et surtout celles d'hiver, ce village très touristique voit sa population augmenter considérablement

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Bénasque reposait autrefois principalement sur l'agriculture et la sylviculture. Cependant, ces activités ont presque complètement disparu à la fin du XXe siècle, laissant place à un tourisme très important, majoritairement espagnol et français, qui entraîna une profonde métamorphose de la ville.

Le début du XXe siècle fut marqué par l'exploitation d'une mine de pyrites, dont les restes peuvent se voir aujourd'hui, à quelques centaines de mètres de Benasque.

La création à proximité de la ville de la station de ski d'Aramón Cerler a aussi été une source de tourisme, principalement espagnol.

Les bains thermaux de Benasque (où l'on trouve une baignoire datant du temps des Romains) se situent sur le territoire de la commune, en pleine vallée de Benasque.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices[modifier | modifier le code]

Église de Santa María

00Au centre de la ville se trouvent de nombreux bâtiments historiques, cette partie représentant l'ancien Benasque, par opposition aux récentes extensions de la ville en hôtels, appartements. Citons :

  • L'église romane Santa María, datant du XIIIe siècle
  • Le palais des comtes de Ribagorce, de la renaissance
  • La tour de la "Casa Juste"
  • La "Casa Faure"
  • La "Casa Bringasort"

Montagnes et glaciers[modifier | modifier le code]

Dans la province de Benasque se trouve un grand nombre des plus hauts pics des Pyrénées répartis en trois massifs :

Bien que le climat fasse que la plupart des glaciers des Pyrénées se trouvent dans le côté français, on retrouve les plus grands glaciers dans la Vallée de Benasque, tels le glacier de l'Aneto ou le glacier de la Maladeta.

Il existe aussi un grand nombre d'ibónes, tels Cregüeña, Batisielles, Perramó, ou Llosás.

Paysages[modifier | modifier le code]

Forau d'Aigualluts - Cascade
Forau d'Aigualluts - Puits

Autres[modifier | modifier le code]

  • L'hôpital, restaurant et étape obligatoire pour le passage entre la France et l'Espagne par la vallée de Benasque.
  • Le refuge de la Rencluse, étape intermédiaire dans l'ascension de l'Aneto.
  • Les refuges d'Estós et Angel Orús.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Bénasque est jumelée avec la commune française voisine de :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]