Belle Knox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Belle Knox
Description de cette image, également commentée ci-après
Belle Knox à Exxxotica, Atlantic City en avril 2014.
Nom de naissance Miriam, Lauren, Aurora Weeks
Alias
Belle Knox
Naissance (26 ans)
Spokane, Washington, États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession
Actrice pornographique, avocate spécialisée en droits des femmes, femme d'affaires
Distinctions
Exxxotica Fanny Award (en) 2014 (lauréat), XBIZ Award 2015 (lauréat), AVN Award 2015, XRCO Award 2015
Caractéristiques physiques
Yeux marrons
Cheveux bruns
Carrière
Années d’activité 2013 -
Nombre de films 32 (cf.IAFD)

Miriam Weeks, connue principalement par son nom de scène Belle Knox[1], est une actrice, militante et avocate américaine d'origine indo-canadienne[2], née le [3],[4]

Elle s'est fait connaître pour avoir travaillé comme actrice de films pornographiques alors qu'elle étudiait à l'université Duke[5],[6],[7]. Militante féministe et libertarienne, elle est désormais avocate spécialisée dans le droit des femmes

Débuts dans la pornographie[modifier | modifier le code]

Belle Knox a commencé à faire de la pornographie en 2013 pour aider à payer ses frais de scolarité s'élevant à près de 60 000 dollars par an. Après la sortie, elle a défendu publiquement sa décision d'exercer cette activité pornographique et son choix de ne pas s'en cacher[5],[6]. Elle considère que son expérience est un révélateur de l'inflation insupportable des coûts de l'enseignement supérieur aux États-Unis[8],[9]. Belle Knox interrompit momentanément ses études au début de 2014, acte sanctionné par une exclusion temporaire du collège de Duke University[10] mais y est retournée depuis pour poursuivre ses études par la suite[11]. Miriam (Belle) Knox a largement exprimé en public et par media interposé son point de vue sur le féminisme et les droits des travailleuses du sexe[12]. Elle a remporté un Exxxotica Fanny Award (en) en 2014 et un XBIZ Award en 2015[13],[14],[15].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Miriam Weeks est pour moitié d'origine canadienne et pour autre moitié d'origine indienne pendjabi[2]. Elle a été élevée dans la religion catholique romaine[16] à Spokane, dans l'État de Washington. Pour l'école secondaire, elle a été élève de l'école préparatoire de l'université Gonzaga et fut nommée dans Salt & Light, une revue chrétienne catholique américaine, ainsi que dans le bulletin d'information pour Catholic Charities pour son service bénévole. Elle a un frère.

À partir de 2014, Knox spécialise ses études de droit avec une majeure en sociologie des femmes. Elle devient une fervente militante pour les droits des femmes et une avocate des droits civiques[17],[18]. Belle Knox est républicaine et se considère comme féministe pro-sexe et adepte du libertarianisme. D'autre part, elle s'identifie comme bisexuelle[19].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Teens Love Huge Cocks 1
  • 2014 : Lisa Ann Loves Girls 2
  • 2015 : Lesbian Desires 3
  • 2015 : Mother Daughter Spa Day
  • 2015 : Lisa Ann's School of MILF 2
  • 2016 : Horny Housewives 4
  • 2016 : Naughty Bookworms 42
  • 2017 : My Sexy Little Sister 3

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Evenement Résultat Catégorie Œuvre
2014 Exxxotica Fanny Award (en) Lauréat New Girl on the Block (Female Newcomer of the Year)[14] NC
2015 AVN Award Nomination Best New Starlet[20] NC
Nomination Mainstream Star of the Year[20] NC
XBIZ Award Nomination Best New Starlet[15] NC
Nomination Crossover Star of the Year[15] NC
Nomination Best Scene - All-Girl (avec Lisa Ann & Nina Hartley)[15] Lisa Ann's School of MILF 2: The Education of Belle Knox
Lauréat Marketing Campaign of the Year[21] NC
XRCO Award Nomination Mainstream Adult Media Favorite[22] NC

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Son histoire est notamment racontée dans le téléfilm De l'eXcellence à l'indécence (titre original: From Straight A's to XXX), sorti en 2017[23],[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Belle Knox, « In Defense Of Kink: My First Role As The Duke Porn Star Was On A Rough Sex Website, And No, That Doesn't Make Me A Bad Feminist », XO Jane (consulté le 30 septembre 2014)
  2. a et b (en) Rohit Parihar, « How the half-Indian porn starlet Belle Knox got her ticket to education », (consulté le 5 octobre 2014) : « News blocks are abuzz with reports of half-Canadian, half-Indian Punjabi girl Belle Knox a.k.a Lauren using a not-so-new and oft-repeated method of getting her ticket to Duke University for a decent education. »
  3. (en) Jenny Kutner, « "A lot of my life has been ruined because of sex": Belle Knox opens up in a gripping new documentary », Salon (consulté le 30 septembre 2014)
  4. (en) Belle Knox sur l’Internet Adult Film Database
  5. a et b (en) Laura Heck, « Duke student reveals porn identity, responds to backlash », KTVU,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mars 2014)
  6. a et b (en) Tyler Kingkade, « Duke Porn Star Reveals Her Identity », Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mars 2014)
  7. (en) « Why death threats won’t keep the ‘Duke porn star’ from doing what she needs to do to pay tuition », The Globe and Mail (consulté le 30 septembre 2014)
  8. (en) Zak Stone, « Meet Belle Knox, the Duke Porn Star (As You Might Have Heard) », Playboy, (consulté le 6 mars 2014)
  9. (en) David Li, « Duke porn star has 9 videos under her belt », New York Post (consulté le 8 mars 2014)
  10. Jody Lawrence-Turner, « Duke University freshman, porn star graduated from Gonzaga Prep », *The Spokesman-Review (en), (consulté le 17 mars 2014)
  11. (en) Sean McGill, « Adult Film Star Belle Knox Returns to Duke University »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), RantLifestyle
  12. (en) « Belle Knox Is Remaking Herself As A Libertarian - Business Insider », Business Insider,
  13. « Belle Knox : Que devient la porn star étudiante ? », sur meltycampus.fr, (consulté le 28 août 2020).
  14. a et b (en) Peter Warren, « 2nd Annual Fannys Presented », AVN, (consulté le 21 novembre 2014)
  15. a b c et d (en) Lila Gray, « XBIZ Announces Movies & Production Nominees for 2015 XBIZ Awards », XBIZ, (consulté le 21 novembre 2014)
  16. (en) http://www.dailymail.co.uk/news/article-2577362/EXCLUSIVE-Welcome-home-daddy-Im-porn-star-Heartbroken-devout-Catholic-Army-doctor-returns-Afghanistan-beloved-daughter-Duke-student-starring-X-rated-films.html.
  17. (en) Nancy Dillon, « Duke porn star Belle Knox says she wants to help sex workers after bankrolling law degree with sex », NYDN (consulté le 7 mars 2014).
  18. (en) Callie Beusman, « Watch a Fascinating Docuseries on the Duke Porn Star », Jezebel (consulté le 30 septembre 2014).
  19. (en) https://www.rollingstone.com/culture/news/the-blue-devil-in-miss-belle-knox-meet-duke-porn-star-miriam-weeks-20140423.
  20. a et b (en) « 2015 AVN Award Nominees » [archive du ], AVN Awards (consulté le 21 novembre 2014)
  21. (en) Dan Miller, « 2015 XBIZ Award Winners Announced », XBIZ, (consulté le 25 janvier 2015)
  22. (en) Dan Miller, « 2015 XRCO Award Nominees Announced », XBIZ, (consulté le 4 mars 2015)
  23. « De l’eXcellence à l’indécence (Film, 2017) — CinéSéries » (consulté le 1er octobre 2019)
  24. From Straight A's to XXX (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]