Bejta (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bejta
Бежкьас
Pays Russie, Géorgie
Région Daghestan
Nombre de locuteurs 10 000
Typologie accentuelle
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 kap
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF kap

Le bejta (ou bejti, autonyme: бежкьас, en anglais: bezhta) est une langue caucasienne de la famille des langues nakho-daghestaniennes.

Le bejta était parlé en 1989 par environ 10 000 personnes, au Daghestan (notamment dans la région de Bejta) et en Géorgie. La langue n'est pas écrite.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Système consonantique[modifier | modifier le code]

Le bejta compte 39 consonnes

Système vocalique[modifier | modifier le code]

Le bejta compte 21 voyelles:

  • orales : [a] [e] [i] [o] [u]
  • orales longues : [] [] [] [] []
  • nasales : [ã] [ẽ] [ĩ] [õ] [ũ]
  • labiales : [æ] [ø] [y]
  • labiales nasales : [æ̃] [ø̃] [ỹ]
  • Il faut ajouter deux voyelles qui peuvent être pharyngales : [] []

Morphologie[modifier | modifier le code]

Classes nominales[modifier | modifier le code]

Comme de nombreuses langues nakho-daghestaniennes, le bezhta organise le nom selon des classes nominales.

  • Classe I : humains masculins. Exemples : abo - père ; is - frère ; øžø - fils
  • Classe II : humains féminins. Exemples : ijo - mère ; isi - sœur
  • Classe III : animés : Exemples : bacʾo - loup ; vaja - vache
  • Classe IV : objets, termes abstraits. Exemples : cʾintʾ - couteau ; kil - fer ; diʔi - fleur

Dialectologie[modifier | modifier le code]

Le bejta comporte quatre (ou cinq) parlers :

  • bejta
  • xosharxota
  • tladal
  • bejta géorgien

Il reste peut être quelques bejtas en Turquie qui ont un parler particulier mais aucune statistique ne peut confirmer qu'il ne s'agit pas là d'un dialecte éteint.[réf. nécessaire]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) Я.Г. Тестелец, M.Ш. Халилов, Бежтинский язык dans Языки мира, Кавказские языки, Moscou, Izd. Academia, 1999 (ISBN 5-87444-079-8)
  • (ru) M.Ш. Хaлилов, Бежтинско-русский словарь, Makhatchkala, Dagestanskij Naucnyj Centr Rossiskoj Akademii Nauk, 1995.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]