Bejta (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bejta
Бежкьас
Pays Russie, Géorgie
Région Daghestan
Nombre de locuteurs 10 000
Typologie accentuelle
Écriture Alphabet cyrillique
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 kap
IETF kap

Le bejta (ou bezhta, bejti, autonyme: бежкьас) est une langue caucasienne de la famille des langues nakho-daghestaniennes.

Le bejta était parlé en 1989 par environ 10 000 personnes, au Daghestan (notamment dans la région de Bejta) et en Géorgie.

Écriture[modifier | modifier le code]

La langue bejta est écrite avec l’alphabet cyrillique. En 1990, un alphabet bejta est proposé. La traduction de l’Évangile selon Luc, publiée en 1999, utilise une orthographe basée sur l’avar et le tchétchène, différente de celle de 1990, selon les travaux de Khalilov.

Alphabet bejta de Khalilov[1]
а аь аᵸ аьᵸ а̄ б в г гъ гь д е еᵸ е̄ ж з и иᵸ ӣ й к къ кь кӏ л лъ лӏ
м о оь оᵸ оьᵸ о̄ п пӏ с т тӏ уь уᵸ уьᵸ ӯ х хъ хӏ ц цӏ ч чӏ ш э эᵸ ъ

Phonologie[modifier | modifier le code]

Système consonantique[modifier | modifier le code]

Le bejta compte 39 consonnes

Système vocalique[modifier | modifier le code]

Le bejta compte 21 voyelles:

  • orales : [a] [e] [i] [o] [u]
  • orales longues : [] [] [] [] []
  • nasales : [ã] [ẽ] [ĩ] [õ] [ũ]
  • labiales : [æ] [ø] [y]
  • labiales nasales : [æ̃] [ø̃] [ỹ]
  • Il faut ajouter deux voyelles qui peuvent être pharyngales : [] []

Morphologie[modifier | modifier le code]

Classes nominales[modifier | modifier le code]

Comme de nombreuses langues nakho-daghestaniennes, le bezhta organise le nom selon des classes nominales.

  • Classe I : humains masculins. Exemples : abo - père ; is - frère ; øžø - fils
  • Classe II : humains féminins. Exemples : ijo - mère ; isi - sœur
  • Classe III : animés : Exemples : bacʾo - loup ; vaja - vache
  • Classe IV : objets, termes abstraits. Exemples : cʾintʾ - couteau ; kil - fer ; diʔi - fleur

Dialectologie[modifier | modifier le code]

Le bejta comporte quatre (ou cinq) parlers :

  • bejta
  • xosharxota
  • tladal
  • bejta géorgien

Il reste peut être quelques bejtas en Turquie qui ont un parler particulier mais aucune statistique ne peut confirmer qu'il ne s'agit pas là d'un dialecte éteint.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Khalilov 2014, p. 19.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) Я.Г. Тестелец et M.Ш. Хaлилов, « Бежтинский язык », dans Языки мира, Кавказские языки, Moscou, Izd. Academia,‎ (ISBN 5-87444-079-8)
  • (ru) M.Ш. Хaлилов, Бежтинско-русский словарь, Makhatchkala, Dagestanskij Naucnyj Centr Rossiskoj Akademii Nauk,‎
  • [Khalilov 2014] (ru) M.Ш. Хaлилов, Бежтинско-русский фразеологический и фольклорно-этнографический словарь [= Bezhta-Russian phraseological and folklore-ethnographic dictionary], Leipzig et Makhachkala, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology et Gamzat Tsadasa Institute of Language, Literature and Arts of Daghestan Scientific Centre, of Russian Academy of Science,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]